lundi 23 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > France > L’existence de la cellule Alliance Base confirmée

L’existence de la cellule Alliance Base confirmée

Anne-Laure Barral, avec le service police justice de France Info, Radiofrance.fr

vendredi 8 septembre 2006, sélectionné par Spyworld

logo

La collaboration antiterroriste confirmée

Selon l’enquête de Matthieu Aron et Franck Cognard, du service police-justice de France Info, la cellule anti-terroriste baptisée Alliance Base et regroupant des services secrets français, américains, canadiens, australiens, britanniques et allemands se trouvent bien à Paris à l’Ecole Militaire et aux Invalides.

Franck Cognard du service police justice répond à nos questions sur l’enquête concernant la cellule Alliance Base.

Comment a démarré votre enquête ?

Franck Cognard : En juillet 2005, le Washington Post sort un papier d’une journaliste spécialiste des questions de renseignements et qui affirme pour la première fois dans l’histoire du renseignement, l’existence d’une cellule antiterroriste commune financée par la CIA. Elle comprend des officiers de la CIA, du FBI et d’autres des services secrets. En tout 6 pays avec des Canadiens, des Britanniques, des Australiens, des Allemands et des Français sont réunis au sein de cette cellule sous commandement français et dont le but est de traquer les terroristes d’Al Qaïda. A l’époque, nous n’avons pas de confirmation officielle ou de documents écrits.

Et aujourd’hui avez-vous eu des confirmations ?

F.C. : Aujourd’hui, nous avons pu consulter des documents officiels du ministère de la Défense qui montrent qu’en avril 2002 alors qu’Alain Richard est ministre de la Défense le projet est en cours. Ces notes, qui baptisent le projet "Alliance", expliquent l’intérêt d’avoir une telle cellule sur le sol français et aussi les réticences de certains services comme la DGSE. D’autres documents nous montrent qu’en novembre 2003 un premier bilan de 6 mois de fonctionnement de cette cellule est dressé. Le fonctionnement dans l’échange de renseignements est excellent et qu’il faudrait développer l’opérationnel c’est-à-dire la neutralisation de certains objectifs. Ces documents écrits prouvent que cette cellule existe bel et bien.

Malgré la menace d’Al Qaïda sur l’Europe, on peut parler de cette cellule aujourd’hui ?

F.C. : Nous n’avons pas de confirmation du nombre d’opérations réalisées par cette cellule, ni des objectifs réalisés. Selon le Post, mais cela n’a jamais été ni démenti, ni confirmé, cette cellule aurait permis l’arrestation d’un Allemand, Kristian Ganczarski, présenté comme l’un des hauts représentants d’Al Qaïda en Europe. Depuis il n’y a jamais eu et il n’y aura sans doute jamais de confirmation de tout ça. Mais selon l’un des experts que nous avons rencontré, le renseignement aujourd’hui est aussi une affaire de communication pour des Etats et c’est une manière de dire que nous travaillons en commun et nous sommes tous copains. L’une des personnes que nous avons également rencontré, explique que l’article du Post correspondait à une période où la France et les Etats-Unis menaient une sorte de front commun pour ramener la Syrie dans le droit chemin politique. C’est sans doute pour une raison d’affichage politique que cette information est sortie. Pour montrer qu’il n’y a pas forcément que des tensions entre la France et les Etats-Unis depuis le début de la guerre en Irak. On sait bien que lorsque les grands décideurs sont fâchés, c’est là que des contacts se nouent notamment dans les services de renseignements.

Ecoutez
- Questions-Réponses sur 10 minutes avec Franck Cognard du service police justice de France Info sur les dessous de cette enquête...

- C’est une information France Info, une cellule antiterroriste, regroupant des agents secrets de 6 pays occidentaux fonctionne depuis 3 ans au coeur de Paris. Cette structure dénomée "alliance base" est financée en parti par la CIA, dirigée par un Français, cette cellulle qui lutte contre Al Qaida, est instalée dans le 7eme arrondissement, entre l’école militaire et les invalides. L’enquête de Franck Cognard et Matthieu Aron..

- Il existe bien une cellule antiterroriste, regroupant des agents secrets de 6 pays occidentaux au coeur de Paris. Elle fonctionne depuis 3 ans et pour la première fois France Info a eu accès aux documents qui prouvent son existence et son activité. Cette structure est instalée dans le 7eme arrondissement, entre l’Ecole militaire et les Invalides. Alliance Base, c’est son nom, a pour mission de lutter contre Al Qaida. Même si son existence n’a pas encore été confirmée officiellement, plusieurs documents auxquels nous avons eu accés font état de sa création au premier semestre 2003. L’enquête de Matthieu Aron et Franck Cognard...

Liens

- Washington Post : Retrouvez l’article du Washington Post de Dana Priest en anglais sur cette cellule Alliance Base...

- Spyworld : Sur ce site de renseignement, retrouvez un article consacré à l’affaire Alliance Base...


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :