dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Technologie > Les satellites européens au secours du Liban

Les satellites européens au secours du Liban

Futura-Sciences.com

mercredi 13 septembre 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Le centre commun de recherche (CCR) de la Commission européenne, en collaboration avec le centre satellitaire de l’UE (CSUE), fournit un soutien scientifique aux donateurs internationaux qui planifient la répartition de l’aide au Liban.

Des images satellitaires à haute résolution fournies par le CCR et le centre satellitaire de l’UE ont déjà aidé l’UE à préparer pour le Liban un rapport préliminaire d’évaluation des dommages et des besoins. Ce rapport a été présenté lors de la récente conférence des donateurs à Stockholm par Benita Ferrero-Waldner, commissaire de l’UE aux relations extérieures.

Les images révèlent que, dans le sud du Liban 1 489 bâtiments, 535 sections routières, 21 des 29 ponts enjambant le fleuve Litani et 545 champs cultivés sont détruits ou endommagés. Dans la banlieue sud de Beyrouth, 326 immeubles résidentiels ont été endommagés ou détruits, ainsi que les pistes de l’aéroport de Beyrouth et six sections d’une autoroute stratégique.

Selon le rapport, les dommages subis par les routes signifient que l’accès aux villes et aux services importants, tels que les hôpitaux, ainsi qu’aux champs cultivés, peut être impossible.

Les auteurs du rapport signalent également qu’en ce qui concerne les bâtiments, les images satellitaires ne montrent que les dommages visibles par le haut ; dans les zones où des combats terrestres ont eu lieu, il est probable que les bâtiments aient également subi des dégâts latéraux considérables.

Le CCR et le CSEU continueront à soutenir l’effort de reconstruction en établissant une infrastructure de données spatiales permettant d’effectuer une évaluation plus précise des dommages.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :