dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > Allemagne : ministre des Finances refuse d’augmenter le budget de la (...)

Allemagne : ministre des Finances refuse d’augmenter le budget de la Défense

AFP

mardi 19 septembre 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Le ministre des Finances allemand, Peer Steinbrück, a déclaré mardi qu’il refusait d’augmenter le budget consacré à la Défense en raison de l’intervention de l’armée allemande au Liban, rejetant une demande en ce sens issue de la coalition gouvernementale. "Nous n’avancerons pas si nous réclamons en premier toujours plus d’argent", a affirmé M. Steinbrück dans un entretien au quotidien Berliner Zeitung. Le ministre de la Défense, Franz Josef Jung, avait affirmé lundi que de futurs engagements de l’armée allemande à l’étranger étaient irréalisables sans une augmentation du budget de la Défense. "Nous ne pouvons pas toujours effectuer davantage d’interventions et avoir toujours moins de moyens financiers", avait-il dit. M. Steinbrück a fait valoir que 670 millions d’euros sont mis à disposition dans le budget de la Défense pour 2006 et que 640 millions d’euros sont prévus pour 2007. Pour lui, il faut d’abord vérifier que ces moyens financiers suffisent pour les missions de la Bundeswehr à l’étranger avant d’augmenter le budget consacré à la Défense. "Il n’y aucune raison de corriger vers le haut les prévisions budgétaires de manière prématurée", a souligné M. Steinbrück. Le Bundestag, chambre basse du Parlement allemand, a commencé à débattre dans la matinée de la participation de la Marine allemande à la Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul). La mission doit être approuvée mercredi. Une écrasante majorité est déjà acquise, la grande coalition conservatrice/sociale-démocrate disposant de près des trois quarts des députés. Les Verts ont annoncé vouloir voter massivement pour la mission de la Bundeswehr. En revanche, le parti libéral FDP (centre-droit) et la gauche contestataire s’y opposent. La Bundeswehr doit prendre le commandement de la force maritime internationale de surveillance des côtes du Liban et déployer sur ce théâtre un maximum de 2.400 soldats.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :