mardi 12 décembre 2017

Accueil du site > Intelligence économique > La France parie sur 83 technologies pour inventer les emplois de (...)

La France parie sur 83 technologies pour inventer les emplois de 2010

Y. LE G., le Figaro

mardi 19 septembre 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Plus de 100 experts ont identifié les technologies clés qui permettront à l’économie française de demeurer compétitive.

LE GOUVERNEMENT poursuit sa politique de soutien à l’innovation. Après avoir dressé un bilan positif de la première année des pôles de compétitivité, François Loos, ministre de l’Industrie, a présenté hier l’étude Technologies clés 2010 réalisée pour identifier les produits et les services qui assureront des avantages compétitifs à la France dans les dix ans à venir. Plus de 100 experts appartenant aussi bien au monde de la recherche que de l’entreprise ont travaillé ensemble pour rédiger cette synthèse qui identifie 83 technologies stratégiques.

Ce rapport, dont la première version était parue en 1995, la seconde en 2000, présente les réponses possibles aux huit grands défis de demain : la sécurité, le changement climatique, les ressources en eau, les chocs énergétiques, les ressources minérales et minières, le vieillissement démographique, l’emploi et la compétitivité économique.

Ce document est conçu comme un instrument de travail. À chaque fois, une fiche permet de savoir quels sont les enjeux, le marché et les acteurs. « Ce rapport sera diffusé chez tous les acteurs impliqués dans la préparation de l’avenir : pôles de compétitivité, agences de financement de la recherche, acteurs locaux et PME », explique François Loos tout en reconnaissant que des actions spécifiques sont nécessaires pour toucher les dirigeants des PME car ces derniers ne lisent pas ce type de document.

Éclairage, santé, traçabilité...Les experts ont passé au crible les secteurs les plus variés. Les spécialistes de l’éclairage travaillent ainsi sur des procédés qui permettent d’améliorer le confort des utilisateurs et la durée de vie des produits. Dans l’automobile, qui est un débouché important avec 2 millions de nouvelles voitures chaque année, des pistes sont explorées dont celles des lampes à décharge qui équipent déjà les véhicules haut de gamme. Des ingénieurs travaillent aussi sur l’allégement des voitures et des avions.

Autre domaine porteur : l’alimentation pour le bien-être et la santé. « L’aliment santé pourrait, dans une certaine mesure, prendre le relais du médicament sur le plan de la prévention », affirment les spécialistes. Ils estiment que ce secteur « ouvre à l’industrie agro-alimentaire des marchés à haut potentiel de croissance ». Le lancement des produits capables de prévenir certaines maladies et de lutter contre l’obésité est en essor. Le nombre d’enfants trop gros est passé de 5 à 13 % en dix ans.

Les attentes des consommateurs sont aussi grandes dans le domaine de la traçabilité, c’est-à-dire la possibilité de connaître avec précision l’origine d’un produit ou d’un aliment. Les procédés vont de la mise en place d’un étiquetage à des techniques de marquage moléculaire et biologique. Quinze mille entreprises françaises travaillant dans la pharmacie, l’agro-alimentaire, l’automobile, l’aéronautique, le textile, la distribution sont concernées par ce marché qui croît de 15 % par an.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :