mardi 24 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > HP remporte un contrat de dix ans avec l’armée des Etats-Unis

HP remporte un contrat de dix ans avec l’armée des Etats-Unis

Latribune.fr

mercredi 20 septembre 2006, sélectionné par Spyworld

logo

HP va équiper l’armée en matériel informatique dans le cadre d’un contrat de 5 milliards de dollars. Une bonne nouvelle alors que l’affaire d’espionnage qui affecte le constructeur informatique fait toujours l’actualité. Patricia Dunn, présidente du conseil d’administration du groupe, sera entendue par la Congrès le 28 septembre.

HP a été retenu par l’armée américaine pour un contrat de dix ans. Le constructeur informatique fournira aux forces américaines dans le monde des PC, des imprimantes, des scanners et des écrans. HP remporte l’essentiel d’un marché de 5 milliards de dollars (3,9 milliards d’euros).

Avec ce marché baptisé "PC militaire et informatique mobile-2", l’armée, le département américain de la Défense, les chargés des ventes militaires, les agences fédérales et leurs fournisseurs devraient pouvoir passer directement commande chez Hewlett-Packard. Le démarrage du processus de commandes est prévu à partir du 1er octobre prochain.

Une bonne nouvelle, alors qu’HP qui était mal en point il y a trois ans, fait un retour en fanfare. Il a enregistré au troisième trimestre de son exercice fiscal 2005-2006 (clos fin juillet) de très bons résultats. Sa division PC a retrouvé le chemin de la croissance et ses autres activités (serveurs, imprimantes, logiciels) étaient au beau fixe, alors que son concurrent Dell, leader mondial des PC et spécialiste de la vente directe, est lui à la peine. Mark Hurd, le PDG et président exécutif d’HP, a donc bien réorienté depuis son arrivée il y a plus d’un an la société. Non seulement HP reprend aujourd’hui l’offensive vis-à-vis de Dell qui, il y a trois ans, lui faisait de l’ombre. Mais le groupe informatique est également en passe de prendre à IBM la place de première entreprise technologique mondiale. Une belle réussite entachée toutefois ces derniers temps, par une affaire d’espionnage (voir encadré).

A New York, l’action gagnait 0,83% à 36,65 dollars, à 18 heures (heure française).

Patricia Dunn s’expliquera le 28 septembre devant le Congrès

Patricia Dunn, présidente du conseil d’administration d’HP, qui va quitter son poste en janvier prochain, sera entendue par le Congrès le 28 septembre. Elle déposera devant la Commission sur l’énergie et le commerce de la Chambre des représentants. Elle devra témoigner de son implication dans l’affaire d’espionnage qui a touché des administrateurs du groupe et des journalistes. Patricia Dunn avait demandé à des détectives privés de découvrir l’origine de fuite dans la presse sur les délibérations du conseil d’administration. Or ces détectives ont usurpé des identités pour enquêter.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :