lundi 16 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Bahreïn : un Britannique d’origine soudanaise accusé d’espionnage

Bahreïn : un Britannique d’origine soudanaise accusé d’espionnage

AFP

jeudi 21 septembre 2006, sélectionné par Spyworld

Le procureur général de Bahreïn a accusé mercredi un Britannique d’origine soudanaise, Salah al-Bandar, expulsé du pays pour "espionnage", d’avoir commis "plusieurs crimes de nature à nuire aux intérêts de Bahreïn et de son peuple".

Salah al-Bandar, qui était conseiller dans une entreprise gouvernementale à Bahreïn, a été expulsé du pays depuis trois jours par les autorités, qui l’accusent de "travailler pour le compte d’un service de renseignement étranger".

Le procureur général a affirmé mercredi dans un communiqué que "les investigations ont montré que Bandar a commis plusieurs irrégularités et crimes préjudiciables aux intérêts de Bahreïn et de son peuple".

"Les investigations ont montré que Bandar fournissait des informations erronées sur le peuple bahreïni dans le but de provoquer la sédition à Bahreïn et d’en profiter personnellement sur le plan matériel", a indiqué le procureur général, sans toutefois préciser à qui l’accusé fournissait ces informations.

Selon lui, les autorités "ont saisi un chèque d’un million de dinars (environ 2,6 millions de dollars) dans le domicile de Bandar qui a ouvert plusieurs comptes bancaires à l’intérieur du royaume" de Bahreïn.

Le procureur général n’a pas fourni davantage de détails sur cette affaire, mais le quotidien Al-Waqt a indiqué mercredi que Salah al-Bandar, qui est marié à une Bahreïnie, a propagé des "informations relatives à une institution gouvernementale comportant des allégations sur des versements au profit d’institutions privées et de certaines personnalités" à Bahreïn.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :