lundi 23 octobre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Des officiers américains en Algérie

Des officiers américains en Algérie

Synthèse de Billal, algerie-dz.com

lundi 25 septembre 2006, sélectionné par Spynews

logo

L’Algérie et les Etats-Unis intensifient leur coopération dans la lutte contre le terrorisme et la visite d’une délégation d’officiers américains à l’École d’application des troupes spéciales de Biskra se veut une opportunité de partager les expériences. dimanche 24 septembre 2006. La dernière délégation ayant séjourné dans notre pays était constituée de généraux stagiaires qui ont, entre autres déplacements, effectué une visite à l’École d’application des troupes spéciales de Biskra, dans la 4e région militaire au sud de l’Algérie. Pendant trois jours (du 8 au 11 août), le groupe d’officiers US, conduit par Robert Rutherford, général à la retraite, a eu à écouter les exposés d’homologues algériens sur l’expérience de l’ANP, dans la guerre livrée au terrorisme durant ces 15 dernières années. Amenée à combattre le même phénomène depuis 2001, l’US Army a pris vite conscience de son incapacité individuelle à réduire à néant la force de frappe des groupes islamistes armés.

Dans le même esprit ayant conduit à la mise en place d’un front mondial de lutte contre le terrorisme, Washington a élaboré le programme US Capstone. Cette initiative recèle deux volets. Le premier porte sur l’aide à la formation militaire d’élite, appelée communément Capstone Joint Warfighting Program. Le second, quant à lui, est centré sur le tissage d’un véritable réseau de renseignements impliquant les armées de la coalition antiterroriste. Outre les membres de l’Alliance nord-atlantique (OTAN), la Maison-Blanche a élargi le cercle de ses partenaires impliqués dans le processus du dialogue méditerranéen et les pays d’Afrique subsaharienne, connus pour être des bases arrière du terrorisme international. Avant d’arriver en Algérie, le général Rutherford était au Ghana où il a été accueilli par le ministre de la défense.

Chez nous, le MDN a chargé le général Ammar Amrani, chef du département emploi et préparation de l’état-major de l’ANP et directeur du comité de suivi du dialogue méditerranéen, de recevoir les militaires américains. Selon la revue El djeïch, qui a révélé quelques détails de cette visite, le général Amrani a déclaré devant ses invités que la mission de l’Armée algérienne “est d’éradiquer le terrorisme à l’intérieur et à l’extérieur”. Extra-muros, l’apport de l’ANP étant de fournir des renseignements à ses partenaires et les inspirer à travers sa propre stratégie. En de nombreuses occasions, le pentagone et le secrétariat d’État ont loué les efforts de l’Algérie visant la réduction à néant des groupes armés, bien au-delà de ses frontières, au Sud tout particulièrement.

Synthèse de Billal, algerie-dz.com D’après Liberté


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :