samedi 16 décembre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Le n° 2 d’Al Qaïda menace les Etats-Unis dans une vidéo

Le n° 2 d’Al Qaïda menace les Etats-Unis dans une vidéo

Andrew Hammond, Reuters

vendredi 10 septembre 2004, sélectionné par Spyworld

logo

DOUBAI (Reuters) - Dans un nouvel enregistrement vidéo diffusé jeudi par Al Djazira, Aïmane al Zaouahri, numéro deux d’Al Qaïda, affirme l’enlisement des forces américaines en Irak et en Afghanistan.

"Dans les deux pays, s’ils continuent, ils seront saignés à mort, et s’ils se retirent, ils perdront tout", dit Zaouahri, bras droit d’Oussama ben Laden.

Zaouahri s’exprime pendant plusieurs minutes sur cette cassette où il est filmé coiffé d’un turban blanc, une mitrailleuse à ses côtés.

"L’est et le sud de l’Afghanistan sont devenus des zones libres pour les moudjahidine. L’ennemi est retranché dans les grandes villes", déclare Zaouahri, en référence aux combattants de la "guerre sainte", le djihad.

"Les Américains se cachent dans leurs tranchées et refusent d’en sortir pour affronter les moudjahidine, alors que les moudjahidine les bombardent, leur tirent dessus et coupent les routes autour d’eux", ajoute-t-il.

"A Kaboul, les Américains et les forces de maintien de la paix s’abritent pour éviter les obus des moudjahidine et s’attendent à tout moment à des attaques de martyrs", poursuit-il.

Une élection présidentielle est prévue le 9 octobre en Afghanistan.

Al Djazira n’a pas précisé comment elle s’était procuré cette dernière cassette, sur laquelle l’Egyptien fait aussi allusion aux difficultés des forces américaines en Irak.

"Dans l’Irak islamique, les moudjahidine ont fait culbuter les plans de l’Amérique", dit Zaouahri.

ALLUSION AU DARFOUR

La chaîne de télévision qatarie a indiqué que Zaouahri faisait allusion dans la bande vidéo au conflit du Darfour, au Soudan, ce qui donne à penser que l’enregistrement est relativement récent.

Le numéro deux d’Al Qaïda affirme que la crise au Darfour est un exemple du désir des Américains de diviser le monde arabe et musulman, dit Al Djazira.

Zaouahri, qui passe pour le maître à penser d’Al Qaïda, semble n’avoir que peu changé par rapport aux précédents enregistrements sur lesquels il est apparu.

Le dernier message de Zaouahri avait déjà été diffusé sur Al Djazira en mars. Sur cette cassette audio jugée probablement authentique par la CIA, il appelait alors les Pakistanais à renverser leur gouvernement, coupable aux yeux d’Al Qaïda de soutenir les Etats-Unis.

Zaouahri et ben Laden étaient apparus pour la dernière fois sur un enregistrement vidéo diffusé par Al Djazira en septembre 2003. Cette cassette montrait les deux hommes en train de marcher dans une zone montagneuse.

Les extraits diffusés par Al Djazira semblent faire partie d’un message plus long. La chaîne qatarie a indiqué que dans d’autres passages il annonce que "l’âge de la sécurité est révolu pour les Américains et qu’ils n’auront pas de sécurité tant qu’ils n’arrêteront pas leurs crimes contre les Musulmans en Irak, en Afghanistan et en Palestine".

Certains analystes affirment que les messages vidéo et audio de ben Laden et de Zaouahri visent peut-être à donner à leurs partisans le signal de nouveaux attentats.

Ils en veulent pour preuve les messages qui ont précédé les attentats de Bali, celui contre le pétrolier Limburg au Yémen en 2002, et contre des trains madrilènes, le 11 mars de cette année.

La CIA considère avec un "degré d’assurance élevé" que l’enregistrement vidéo diffusé jeudi est un document authentique.

"A la suite de l’analyse technique de la cassette vidéo diffusée hier sur Al Djazira, la CIA estime avec un degré d’assurance élevé qu’il s’agit d’Aïmane al Zaouahri", a déclaré vendredi un responsable de l’agence centrale de renseignement./PM


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :