lundi 18 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > France > France : fusion de la DST et des RG ?

France : fusion de la DST et des RG ?

Jean-Jacques Cécile, CF2R.org

mercredi 27 septembre 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Périodiquement, un serpent de mer vient hanter les couloirs feutrés des cabinets ministériels, à savoir celui de la fusion des deux services français de sûreté intérieure que sont la Direction de la surveillance du territoire (DST) d’une part et les Renseignements généraux (RG) d’autre part. Dans un contexte électoral dominé par les problèmes de sécurité intérieure, il y a fort à parier que ce serpent-là prennent sa place dans les débats politiques à venir. Peu avant de quitter son poste en mars dernier, l’ancien directeur des RG qu’est Pascal Mailhos a concocté un rapport résumant sa vision du problème : pour ce haut fonctionnaire, il y aurait effectivement avantage à fondre les deux organismes en un seul qui serait baptisé Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), dénomination dont on ne manquera pas de remarquer le parallélisme avec celle de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE). Selon le quotidien Le Monde, une telle fusion a été rendue nécessaire par « l’évolution de la menace terroriste, l’accès étendu aux sources ouvertes permis par Internet et les contraintes budgétaires drastiques ». En attendant une éventuelle concrétisation de cette mesure, un regroupement est en train de s’opérer : dès décembre 2006, la Direction centrale des renseignements généraux (DCRG), la DST ainsi que la Division nationale antiterroriste (DNAT) seront logées dans un même immeuble de la proche banlieue parisienne.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :