mardi 17 octobre 2017

Accueil du site > Informatique > Internet > Gartner identifie les principaux risques informatiques à venir

Gartner identifie les principaux risques informatiques à venir

Elian Cordoue, LeMondeInformatique.fr

vendredi 29 septembre 2006, sélectionné par Spynews

logo

Les DSI vont pouvoir passer des nuits blanches et plancher sur les systèmes de sécurité de leurs entreprises. Gartner vient d’établir une liste des dangers à venir. Le tableau est plutôt sombre.

Le cabinet d’études Gartner a profité de son sommet londonien sur la sécurité informatique, l’IT Security Summit, qui vient de s’achever, pour dresser une liste des principaux risques informatiques des dix prochaines années. Pas moins de six dangers importants ont été recensés.

La liste noire commence par les cyber-attaques. Qu’elles soient motivées par l’appât du gain ou la volonté de nuire à l’image de l’entreprise visée, ces attaques ont pour objectif de voler des informations confidentielles. Gartner recommande de multiplier les tests de résistance aux effractions logique et de déployer des systèmes de détection d’intrusion.

La seconde menace authentifiée par le cabinet commence à être renommée : il s’agit de l’usurpation d’identité. Le principe est simple : se faire passer pour un utilisateur accrédité afin de voler des informations ou des deniers. Gartner relève que les moyens de protection contre l’usurpation d’identité sont limités et se cantonnent au renforcement des systèmes d’authentification, de chiffrement et de contrôle d’accès.

Dans une logique comparable suit l’usurpation de qualité qui consiste à profiter de la naïveté des utilisateurs pour s’infiltrer dans le système d’information. Persuadée d’échanger avec une personne de confiance, la victime peut être amenée, en toute bonne foi, à ouvrir une brèche dans les dispositifs de sécurité informatique de l’entreprise. Contre cela, Gartner ne recommande qu’une solution : établir et diffuser des règles de sécurité claires et compréhensibles par tous.

Mais la liste des risques qui devraient peser sur les systèmes informatiques au cours des dix prochaines années ne s’arrête pas là. On devrait retrouver les spywares qui continueront de polluer les systèmes informatiques. Gartner estime que 20 à 50% des entreprises seront infectées dans les deux prochaines années, et ce malgré les fonctions antispam et antispyware. Dans le même registre, les virus seront également toujours présents. Enfin, pour couronner le tout, le cabinet d’analyses estime que les rootkits deviendront un réel problème d’ici cinq ans. Voilà de quoi occuper les longues journées de travail... et faire le bonheur des éditeurs d’outils de sécurité.

Selon Gartner, le chiffre d’affaires global de ces éditeurs s’est monté à 7,4 Md$ en 2005 - dont 54,3% pour les seuls anti-virus -, soit 14,8% de mieux qu’en 2004.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :