mercredi 18 octobre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > 11 septembre : Rice dément avoir ignoré une mise en garde de la (...)

11 septembre : Rice dément avoir ignoré une mise en garde de la CIA

AFP

lundi 2 octobre 2006, sélectionné par Spyworld

logo

La secrétaire d’État américaine, Condoleezza Rice, a vigoureusement démenti lundi avoir été prévenue de risques terroristes imminents pour les États-Unis deux mois avant les attentats du 11 septembre, comme l’affirme le journaliste vedette Bob Woodward dans son nouveau livre.

Interrogée à ce sujet dans l’avion la conduisant au Proche-Orient, avant une escale à Shannon, en Irlande, Mme Rice, qui était alors conseillère à la sécurité nationale à la Maison-Blanche, a déclaré ne pas se souvenir d’une rencontre le 10 juillet 2001 avec l’ancien patron de la CIA, George Tenet.

« Mais ce dont je suis certaine, c’est que je me souviendrais si on m’avait dit, comme ce récit le dit apparemment, qu’il allait y avoir un attentat aux États-Unis », a-t-elle déclaré à un groupe de journalistes avant l’arrivée à Shannon (Irlande) lundi matin.

« Et je trouve incompréhensible l’idée que j’aurais pu ignorer cela », a-t-elle ajouté.

Dans son ouvrage « State of denial » (État de déni), Bob Woodward, à l’origine avec Carl Bernstein du scandale du Watergate ayant provoqué la chute de Richard Nixon, accuse Mme Rice d’avoir ignoré une mise en garde pressante de M. Tenet sur la possibilité que Al-Qaeda commette un attentat aux États-Unis, au cours d’une réunion impromptue à la Maison-Blanche le 10 juillet 2001, à la demande du patron de la CIA.

Il précise que M. Tenet a senti qu’il ne parvenait pas à « établir la connexion avec Rice » et qu’elle l’avait « envoyé promener ».


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :