lundi 11 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > La Sûreté de l’Etat suit mal les fondamentalistes

La Sûreté de l’Etat suit mal les fondamentalistes

7sur7.be

mercredi 4 octobre 2006, sélectionné par Spyworld

logo

La Sûreté de l’Etat ne se comporte pas comme un service de renseignement digne de ce nom à l’égard des fondamentalistes, indique le Comité R de contrôle des services de renseignement dans un nouveau rapport.

La Sûreté ne collecterait pas assez activement l’information sur les fondamentalistes et ne possèderait pas de vision à long terme sur cette forme d’extrémisme. En 2001, le Comité R avait déjà averti que la Sûreté de l’Etat, par "correction politique", sous-estimait fortement cette problématique. Il plaidait alors pour une vision à long terme du phénomène, mais peu de choses ont évolué depuis, selon le Comité R.

Le rapport note que la Sûreté de l’Etat aurait besoin de deux mois pour fournir un aperçu des groupes extrémistes, des activités et des ONG qu’elle surveille, ou une analyse du fondamentalisme. Elle devrait en outre libérer un analyste à cette tâche. Pour le Comité R, cet état de choses traduit un manque de prévoyance.

Les fondamentalistes ne regroupent pas l’ensemble des musulmans, mais une petite partie de ceux-ci. Ils cherchent à effectuer un retour strict aux écritures, aux "fondements de la religion", et à la période idéalisée des quatre premiers califes.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :