lundi 11 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > France > Les RG et la DST en Corse (La sécurité en Corse : un devoir pour la (...)

Les RG et la DST en Corse (La sécurité en Corse : un devoir pour la République)

Commission d’enquête 1999-2000, Sénat.fr

lundi 9 octobre 2006, sélectionné par Spyworld

logo

- Les renseignements généraux

Le service régional des renseignements généraux comprend 58 fonctionnaires, dont 9 fonctionnaires administratifs. Le siège du service régional est à Ajaccio. Les effectifs se répartissent à raison de 35 à la direction régionale et départementale de Corse-du-Sud et de 22 pour la direction départementale de Haute-Corse. Principalement implanté à Ajaccio et à Bastia, le service possède des antennes à Porto-Vecchio et Sartène, en Corse-du-Sud, et à Calvi et Corte en Haute-Corse.

A côté de leur traditionnelle mission d’information générale exercée par les sections d’information générale (Analyse et prospective, Faits de sociétés, Secteur social et Courses et jeux), les renseignements généraux s’emploient à créer un véritable groupe opérationnel spécialisé dans la lutte contre le terrorisme.

- La surveillance du territoire

La direction de la surveillance du territoire est représentée par une antenne de quatre agents implantés à Bastia et renforcés par des missions ponctuelles de la délégation régionale de Marseille. Elle assure principalement une mission de protection du patrimoine industriel, scientifique et technologique. Sont en effet implantés en Corse des laboratoires performants (IFREMER, CNRS, INRA), et quelques petites et moyennes entreprises innovantes. L’activité de contre-espionnage et de contre-terrorisme extérieure est très réduite en Corse. Le service suit néanmoins attentivement l’apparition d’investissements d’origine russe dans l’île.

Lire le rapport en entier

via http://www.senat.fr/dossierleg/s98990342.html


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :