samedi 21 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Le FBI demande aux fournisseurs d’Internet de stocker les données sur (...)

Le FBI demande aux fournisseurs d’Internet de stocker les données sur le comportement de navigation de leurs clients

AvMaroc.com

jeudi 19 octobre 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Le directeur du FBI, M. Robert Mueller, a demandé aux fournisseurs d’accès Internet de stocker les données relatives au comportement de navigation de leurs clients, évoquant les risques présentés par l’usage d’Internet par les terroristes et les prédateurs sexuels, rapporte ’’Cnetnews.

’’Trop souvent, nous découvrons qu’avant d’arrêter ces délinquants, les fournisseurs des services d’Internet ont par inadvertance effacé les données qui peuvent nous aider à identifier ces violeurs de la loi et protéger les futures victimes, a souligné M. Mueller qui a estimé qu’il faut trouver ’’un équilibre entre la nécessité légitime de confidentialité et le besoin évident d’accès des autorités judiciaires’’.

Le directeur du FBI, qui s’adressait à l’association internationale des chefs de police qui tient sa conférence à Boston, rejoint d’autres appels lancés par l’administration américaine pour forcer ces entreprises à conserver des informations sur leurs clients.

L’attorney General, M. Alberto Gonzalez, avait estimé le mois dernier devant le congrès qu’il s’agit ’’d’un problème national qui exige une loi fédérale’’.

Normalement, les fournisseurs d’accès Internet détruisent toute information relative à la navigation de leurs clients, sauf pour les cas de prévention de fraudes ou de litiges de paiement. Mais, ces données sont sauvegardées à la demande de la police pour les besoins d’une enquête.

Une loi fédérale de 1996, réglementant les cas où les fournisseurs sont tenus de conserver ces données, exige que ces entreprises gardent pendant 90 jours ces informations à la demande d’une entité du gouvernement.

Les fournisseurs d’Internent sont également requis, en vertu d’une autre loi fédérale, de rapporter au centre national des enfants disparus et exploités, toutes les visites à des sites pédophiles. Ce centre est chargé de notifier ces visites à la police.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :