dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > Une guerre dans l’espace : réalité ou provocation ?

Une guerre dans l’espace : réalité ou provocation ?

RIA Novosti

vendredi 20 octobre 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Les Etats-Unis s’apprêtent à effectuer prochainement des tests d’armes spatiales, a déclaré hier Craig Eisendrath, ancien employé du département d’Etat américain.

Ce projet s’inscrit dans la doctrine de la politique nationale dans le domaine de l’espace que vient de signer le président George W. Bush. Le document prévoit l’instauration d’une domination exclusive des Etats-Unis dans l’espace circumterrestre.

De l’avis général, les Américains s’intéressent à la militarisation de l’espace depuis qu’un faisceau laser envoyé de la terre par les Chinois il y a deux ans a éclairé un de leurs satellites. L’incident n’a pas fait de dégât mais a fourni aux Etats-Unis un prétexte pour affirmer qu’il "existe une menace pour les satellites militaires et civils américains dans le monde contemporain".

La stratégie militaire spatiale des Etats-Unis comporte 13 programmes et sous-programmes. Certains portent, par exemple, sur la création d’un microsatellite capable de s’approcher des appareils spatiaux étrangers évoluant en orbite pour les inspecter et les mettre hors service. Un sous-programme secret très onéreux, celui du Lanceur aérospatial général/Falcon-1, constitue un projet de vecteur appelé à acheminer en tout point de la planète des charges nucléaires, des "bombes intelligentes" de grande puissance ou des drones de reconnaissance. La fusée Falcon-1 est déjà construite mais son vol inaugural a été reporté à trois reprises en raison de différents problèmes techniques.

D’autres programmes prévoient le déploiement dans l’espace de systèmes de défense antimissiles et de missiles conventionnels (non nucléaires) capables de détruire les stations spatiales et les satellites ennemis.

En ce qui concerne d’éventuelles opérations militaires dans l’espace, le commandant des Forces spatiales russes, le général Vladimir Popovkine, a fait remarquer : "Si des forces de frappe spatiales sont créées et déployées par des Etats étrangers, la Russie devra se tenir prête à y réagir de façon adéquate par des mesures défensives et offensives".

Dans les années 1970-1980 l’URSS avait testé avec succès des armes antisatellites. Mais depuis, la Russie ne se lasse pas d’oeuvrer pour le désarmement dans l’espace. "La principale question pour la Russie consiste à savoir ce que nous pourrons faire pour nous opposer à cette politique des Américains. Nous avons perdu notre capacité à penser de façon stratégique, c’est notre tragédie. Il est d’autre part possible que les Américains nous poussent délibérément à nous engager dans la course aux armements spatiaux", estime le cosmonaute Valentin Lebedev, membre correspondant de l’Académie des sciences de Russie et directeur de l’Institut des systèmes géo-informationnels.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :