lundi 11 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Visite du Service canadien du renseignement de sécurité au Campus de (...)

Visite du Service canadien du renseignement de sécurité au Campus de Shippagan

Capacadie.com

mardi 24 octobre 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Le baccalauréat en gestion de l’information devient de plus en plus populaire auprès des différentes instances gouvernementales fédérales tant au niveau de l’enseignement coopératif qu’au niveau des diplômés. Deux représentantes de Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS), Cathy Niman, analyste de l’assurance de la qualité au département de la gestion de l’information ainsi que Vickie Brophy, agente des ressources humaines, se sont rendues à notre campus les 16 et 17 octobre derniers afin de rencontrer une étudiante inscrite au régime coopératif au BGI ainsi qu’une diplômée du même programme.

Afin de pouvoir travailler dans un tel environnement de travail, un long processus est établi. En bout de ligne, les étudiants coop ou les employés obtiennent la cote de sécurité la plus élevée au Canada : TRÈS SECRET. Madame Niman et Madame Brophy ont procédé aux deux premières étapes du processus d’embauche. L’entrevue des compétences, le test et l’entrevue psychologique, la recherche sur les antécédents, l’entrevue de sécurité et le polygraphe font parties des plusieurs étapes que les étudiants coop et les candidats réguliers doivent franchir afin de pouvoir exercer leurs connaissances au sein de ce service gouvernemental.

Le rôle principal du SCRS est d’assurer la sécurité nationale. Les représentants de cette agence enquêtent sur les menaces, analysent l’information et renseignent le gouvernement. Il protège donc les citoyens canadiens contre différentes menaces dont le terrorisme, la prolifération des armes à destruction massive, l’espionnage, l’ingérence étrangère et le cyber-trafiquage.

Le SCRS joue le rôle de filtre pour empêcher les personnes non canadiennes qui sèment le doute au point de vue sécuritaire. Il travaille en partenariat avec Citoyenneté et Immigration Canada et tente d’empêcher ces personnes suspectes d’entrer au Canada et de leur donner leur statut de résident permanent ou de citoyen canadien.

Madame Niman et Madame Brophy ont rencontré cette étudiante et cette diplômée afin d’explorer les possibilités à travailler en gestion documentaire dans le département de gestion de l’information. Nos ambassadrices du BGI attendent donc avec impatience la prochaine étape du processus de sécurité. C’est une histoire à suivre !

JPEG - 10.6 ko

Sur la photo, dans l’ordre habituel, on aperçoit Amélie Haché, agente de recrutement à l’UMCS, Vickie Brophy, agente des ressources humaines (SCRS) et Cathy Niman, analyste de l’assurance de la qualité au département de la gestion de l’information (SCRS).


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :