dimanche 17 décembre 2017

Accueil du site > Défense > France > Baisse de 50 % des exportations d’armes françaises

Baisse de 50 % des exportations d’armes françaises

Le Monde, avec AFP et Reuters

jeudi 26 octobre 2006, sélectionné par Spyworld

logo

La chute est considérable : avec 3,81 milliards d’euros de livraisons, le ministère de la défense français affiche pour 2005 une baisse de 50 % du montant des exportations françaises d’armes. En 2004, la France avait vendu pour 7,125 milliards d’armes à travers le monde.

Tendance lourde ? Le ministère de la défense préfère voir dans ces chiffres des "variations cycliques". Dans son rapport transmis au Parlement et publié mercredi 25 octobre, le ministère préfère insister sur le montant des prises de commandes à l’exportation, en hausse. Les contrats signés se sont ainsi portés à 4,11 milliards d’euros en 2005, en légère hausse sur les 3,38 milliards enregistrés l’année précédente.

Malgré ce recul, la France garde son troisième rang mondial. Elle occupe 8 % d’un marché "de l’ordre de 45 à 55 milliards d’euros", à peu près à égalité avec la Russie, mais derrière les Etats-Unis (60 %) et la Grande-Bretagne (12 %).

PAS DE GROS ÉQUIPEMENT VENDU

Le porte-parole du ministère de la défense, Jean-François Bureau, a minimisé la signification de la chute des livraisons, affirmant que "le niveau des prises de commandes est un bon indicateur". De plus, une frégate avait été livrée en 2004 à l’Arabie saoudite, ce qui explique un fort montant, alors qu’en 2005 il n’y a pas eu de livraison d’un très gros équipement, a-t-on précisé au ministère de la défense.

En 2005, les commandes émanent principalement d’Asie du Sud (36,1 %), de l’Union européenne (11,9 %), du Moyen-Orient (10,3 %) et d’Océanie (7,9 %). Les contrats signés en 2005 ont porté essentiellement sur des matériels aéronautiques (44 %) et navals (42 %). Cette année, le niveau des commandes devrait encore augmenter, grâce notamment aux ventes d’hélicoptères réalisées par Eurocopter, une filiale d’EADS.

Pendant la dernière décennie, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France ont représenté ensemble "plus des trois quarts" des exportations mondiales d’armement, selon le rapport. Et avec la Russie, l’Allemagne et Israël, c’est "plus de 90 %" du commerce mondial qui est couvert.

JPEG - 19.6 ko

Des missiles sur le stand de Dassault, au 46e Salon du Bourget, le 19 juin 2005. Ce type d’armes est, après les avions, celui que la France exporte le plus. - AFP/PIERRE VERDY


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :