jeudi 14 décembre 2017

Accueil du site > Technologie > Passeport électronique : vingt-trois pays l’ont adopté

Passeport électronique : vingt-trois pays l’ont adopté

ZDNet.fr

vendredi 27 octobre 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Au lendemain de l’échéance du 26 octobre, seuls trois pays sur vingt-sept n’ont pas encore adopté le passeport électronique à puce RFID voulu par les États-Unis. Les citoyens de l’Andorre, de Brunei et du Liechtenstein devront donc encore demander un visa pour entrer sur le sol américain.

La France, elle, a adopté le nouveau document en avril dernier, avec six mois de retard suite à un contentieux juridique entre le ministère de l’Intérieur et l’Imprimerie nationale.Les passeports sont arrivés progressivement dans les mairies. Ils incluent une zone de lecture optique et une puce contenant des informations et données biométriques sur leur détenteur, comme la photo numérisée.

Ces pièces d’identité électroniques, censées être plus difficilement falsifiables, représentent « une avancée significative pour que des terroristes n’utilisent pas des passeports perdus ou volés pour entrer aux États-Unis », a affirmé Michael Chertoff, ministre américain de la Sécurité intérieure (DHS). Il réfute tout risque pour la vie privée, du fait de leur « dispositif de sécurité empêchant toute lecture non autorisée des données stockées sur la puce ».


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :