mardi 17 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Le renseignement militaire russe prêt à agir "partout dans le (...)

Le renseignement militaire russe prêt à agir "partout dans le monde"

7sur7.be

vendredi 3 novembre 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Le renseignement militaire russe (GRU) est "prêt à agir dans n’importe quel point du globe", a déclaré son chef, Valentin Korabelnikov, dans une rare interview au quotidien Izvestia ce vendredi.

"S’il le faut, nous sommes prêts à agir dans n’importe quel point du globe. Nos services ont prouvé leur efficacité pendant les guerres au Vietnam, au Cambodge, pendant le conflit arabo-israélien, en Angola, en Ethiopie, en Afghanistan, en Yougoslavie, en Irak et dans d’autres régions en crise", a déclaré le général Korabelnikov. "A l’époque de la mondialisation, il n’y a plus de crises lointaines", a-t-il expliqué.

Sur le front interne, le GRU "a liquidé 3.000 combattants et en a arrêté 1.500" en Tchétchénie, depuis le début en 1999 d’un deuxième conflit dans cette république indépendantiste russe du Caucase, a affirmé le responsable. Le commandant du GRU, l’un des services les plus fermés de la Russie, a profité de cet entretien pour marquer la différence d’approche sécuritaire entre Moscou et Washington.

"Pour certains, il est important de lutter contre les soit-disants Etats voyous de l’axe du mal qui empêchent la promotion de la démocratie. Pour nous il est plus important de créer une ceinture de sécurité autour des frontières russes et de faire des efforts pour normaliser la situation dans les territoires en conflit". Il a également estimé que la volonté de la Corée du Nord de se doter d’armes nucléaires était dictée par l’utilisation par d’autres de la force "en contournant les normes du droit international", dans une claire allusion aux Etats-Unis.

Le général Korabelnikov a finalement dressé un portrait du "superman" typique des troupes d’élite du GRU. "Avec une charge de combat de 30 à 40 kg, il est prêt à marcher 20-30 km et à tout moment à entrer en combat avec l’adversaire. Il peut débarquer le jour et la nuit dans des conditions difficiles, a l’expérience de la montagne, s’oriente en terrain inconnu. Il sait se trouver de la nourriture, se faire un abri restant invisible", a-t-il décrit.

JPEG - 83.6 ko
JPEG - 9.2 ko
JPEG - 9 ko

Le profil type du GRU russe : "Il peut débarquer le jour et la nuit dans des conditions difficiles, a l’expérience de la montagne, s’oriente en terrain inconnu. Il sait se trouver de la nourriture, se faire un abri restant invisible".


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :