mardi 24 octobre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Un membre présumé d’al-Qaïda jugé lundi en Grande-Bretagne pour (...)

Un membre présumé d’al-Qaïda jugé lundi en Grande-Bretagne pour complot en vue d’actes terroristes

AP

lundi 6 novembre 2006, sélectionné par Spyworld

logo

L’un des huit hommes inculpés en août 2004 par la justice britannique de complot visant à commettre des actes terroristes contre des cibles aux Etats-Unis, et considéré comme le plus haut membre d’al-Qaïda arrêté en Grande-Bretagne, doit être jugé lundi, et encourt la prison à vie.

Dhiren Barot, 34 ans, a plaidé coupable le mois dernier de conspiration en vue de commettre des meurtres en masse lors d’attaques terroristes des deux côtés de l’Atlantique. Il avait également été inculpé pour la possession de plan de plusieurs institutions financières aux Etats-Unis.

Selon des responsables américains, Dhiren Barot, qui est aussi recherché aux Etats-Unis pour répondre de quatre chefs d’inculpation et risque l’emprisonnement à perpétuité, se serait converti à l’Islam après une visite au Cachemire pakistanais. Il serait aussi connu sous les noms de Abou Eisa al-Hindi, Abou Moussa al-Hindi and Issa al-Britani.

Le nom Al-Britani est apparu dans le rapport de la commission américaine sur les attaques du 11 septembre 2001. Il aurait reçu l’odre de la part de Khaled Sheikh Mohammed, cerveau présumé de ces attentats, d’identifier des cibles à New York.

Lors de son arrestation en août 2004, des vidéos de reconnaissance faites aux Etats-Unis en août 2001 avaient été retrouvées sur son ordinateur personnel, selon la justice britannique. Il aurait envisagé d’attaquer plusieurs institutions aux Etats-Unis, dont le siège de la Banque Mondiale à Washington.

Les procès de ses complices présumés ne sont pas prévus avant l’année prochaine en Grande-Bretagne.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :