dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Exercice allié d’ampleur en Grèce sur la guerre électronique

Exercice allié d’ampleur en Grèce sur la guerre électronique

AFP, via Guerrelec

jeudi 9 novembre 2006, sélectionné par Spyworld

logo

La Grèce accueillera du 2 au 18 novembre un important exercice de l’Otan contre "la guerre électronique", intitulé "Spartan Hammer", a-t-on appris mercredi auprès de l’état-major de l’armée grecque.

L’exercice a pour objectif "d’évaluer et de promouvoir les possibilités des pays membres de l’Alliance atlantique et l’échange d’informations interarmes, en temps réel, sur la guerre électronique", selon un communiqué de l’état-major.

L’objectif est la formation du personnel dans les opérations de guerre électronique à un niveau interarmes, selon ce texte.

Du personnel et des moyens venant de douze pays (Royaume Uni, France, Allemagne, Grèce, Etats-Unis, Italie, Canada, Norvège, Roumanie, Slovénie, République Tchèque et Pologne), de seize instances de l’Otan, des navires de guerre, et des avions, seront déployés lors de cet exercice.

L’exercice rassemblera également des systèmes de défense aérienne, des radars et de nombreux moyens de communication.

Les avions qui participeront à l’exercice, qui se déroulera principalement dans la région de Péloponnèse (sud), viendront d’aéroports grecs, italiens et français.

Selon le quotidien grec Ta Néa, l’exercice se déroulera sur les bases militaires d’Andravida et d’Araxos en Péloponnèse, de Tanagra et d’Eleusis en Attique (région d’Athènes). Il sera coordonné par les centres opérationnels de Larissa (centre) et de la base de l’Otan de Souda en Crète (sud).

Selon toujours ce journal, bien informé sur les questions militaires, l’exercice emploiera les derniers systèmes ultrasophistiqués d’écoutes téléphoniques, de parasitages électroniques, d’espionnage photographique "pour lutter contre le terrorisme international".

Plus de 1.000 soldats et experts de l’Otan dont 700 étrangers participeront aux opérations qui ont comme objectif de neutraliser un groupe terroriste, rapporte Ta Néa.


Article sur Guerrelec (Liste francophone sur la guerre de l’information, la guerre électronique et autres technologies et programmes (militaires ou non) de type C4ISR (Commandement, Controle, Communications, Informatique, Renseignement, Surveillance et Reconnaissance))


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :