vendredi 20 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > Les dirigeants de Lucent et Alcatel entendus par les parlementaires (...)

Les dirigeants de Lucent et Alcatel entendus par les parlementaires américains sur les questions de sécurité

AP

mardi 14 novembre 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Les dirigeants de Lucent et d’Alcatel devrait être entendus mardi par une commission de la Chambre des représentants américains, et répondre notamment de l’impact sur la sécurité nationale de l’acquisition par la firme française de l’ancienne filiale technologique Ma Bell.

La directrice exécutive de Lucent, Patricia Russo, et le directeur des opérations d’Alcatel, Mike Quigley, devrait être interrogés mardi par la Commission de la Chambre sur les services armés.

Celle-ci est présidée par le républicain californien Duncan Hunter, qui s’inquiète de savoir si les travaux classés que les laboratoires Bell, appartenant à Lucent, ont réalisé pour le Pentagone vont rester secrets après que l’acquisition de Lucent par Alcatel sera finalisée.

"Je suis inquiet par les transferts potentiels de technologie ou d’informations sensibles à des pays avec lesquels Alcatel possède des accords commerciaux, dont la Birmanie, la Chine, l’Iran, la Corée du Nord, le Soudan ou la Syrie", a expliqué Duncan Hunter dans un courrier adressé le 26 octobre au président George W. Bush.

L’audition ne devrait pas cependant entraver l’accord d’acquisition, annoncé le 2 avril, d’autant qu’il remplit les conditions de contrôle de la concurrence aux Etats-Unis et dans l’Union européenne, et a été approuvé par les actionnaires des deux compagnies.

Lucent devrait placer ses activités sensibles dans une nouvelle filiale qui sera dirigée par un triumvirat composé de l’ancien secrétaire à la Défense William Perry, l’ancien directeur de la CIA James Woolsey et l’ex-chef de l’Agence nationale pour la sécurité (NSA) Kenneth Minihan.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :