mardi 12 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Espionnage HP : Patricia Dunn plaide non-coupable

Espionnage HP : Patricia Dunn plaide non-coupable

The Inquirer

jeudi 16 novembre 2006, sélectionné par Spyworld

logo

L’ex-présidente du conseil d’administration de HP, Patricia Dunn, a démenti hier dans un tribunal de Santa Clara les quatre chefs d’accusation qui pesaient contre elle.

Placée sous le coup de quatre chefs d’accusation, Patricia Dunn a plaidé non coupable pour les crimes de vol d’identité et de fraude dont elle était accusée. Le juge l’a placée en liberté sous caution.

L’ex-présidente du conseil d’administration comparaît également pour usage d’un prétexte frauduleux ou mensonger en vue de l’obtention d’informations confidentielles, à la suite de l’affaire des enquêtes internes ordonnées par Hewlett Packard.

En cas de condamnation, Patricia Dunn risque trois ans de prison pour chaque chef d’accusation.

Tout savoir sur l’affaire HP :

- Espionnage HP : l’ancienne présidente du conseil d’administration sous le coup d’une inculpation
- Espionnage HP : les détectives privés poursuivis devant les tribunaux

Adaptation d’un article de The Inq UK du 15 novembre


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :