mardi 24 octobre 2017

Accueil du site > Informatique > Sécurité Informatique > EMC, un pied dans la sécurité

EMC, un pied dans la sécurité

Solange Belkhayat-Fuchs, Réseaux & Télécoms

jeudi 16 novembre 2006, sélectionné par Spyworld

logo

En absorbant RSA, l’une des marques les plus prestigieuses du monde de la sécurité, EMC entre de plain-pied dans un secteur autre que le stockage des informations. Cela fait déjà trois ans qu’EMC travaille sur la mise au point d’une solution globale dans le cadre du cycle de vie de la donnée. Au regard de cette stratégie, le rachat, aujourd’hui, d’une société spécialisée dans la gestion des accès est un choix logique : contrôle d’identité, authentification, autorisation, chiffrement du contenu sont autant d’éléments critiques dans le traitement d’une donnée au sein du système d’information. Désormais, les différentes réglementations en vigueur aidant, dès qu’une information est générée dans une entreprise, il faut pouvoir la caractériser, puis la suivre jusqu’à sa mort, preuve de son décès comprise. Ainsi, EMC a décidé d’ajouter la brique sécurité dans toute son offre et à tous les niveaux. Le rachat de RSA s’est conclu en même temps que celui d’une start-up, Network Intelligence, spécialisée dans la sécurité de l’information et la gestion des événements. Ces deux sociétés composeront la division sécurité d’EMC. Selon les officiels de la firme, RSA aura suffisamment d’autonomie pour conserver les accords technologiques passés et poursuivre sa carrière commerciale sous sa propre marque. Son mode de fonctionnement est identique en cela à celui de VMware, également racheté, il y a peu, par EMC. « On ne casse pas un business model qui fonctionne. C’est la condition sine qua non pour que les clients restent fidèles », conclut Xavier Fessart, directeur marketing programmes et alliances chez EMC.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :