lundi 23 octobre 2017

Accueil du site > Technologie > Fusion Alcatel-Lucent : accord de George W. Bush

Fusion Alcatel-Lucent : accord de George W. Bush

AP

samedi 18 novembre 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Le dernier obstacle administratif majeur à la fusion des deux équipementiers de télécommunications est franchi.

La Maison blanche a donné vendredi 17 novembre son accord au rachat de l’Américain Lucent Technologies par le groupe français Alcatel pour 9,2 milliards d’euros, estimant que la fusion des deux équipementiers de télécommunications ne présentait pas de risque majeur pour la sécurité nationale. Le porte-parole de George W. Bush, Tony Snow, a déclaré que le président a endossé la recommandation faite par le Comité des investissements étrangers aux Etats-Unis (CFIUS), qui a donné son accord à la fusion. Avec l’accord du président, le dernier obstacle administratif majeur à la fusion est franchi pour les deux compagnies, dont les actionnaires avaient donné leur vote de confiance le 7 octobre dernier.

19,6 milliards d’euros de recettes

Le nouveau groupe deviendra un des plus grands équipementiers de télécommunications du monde, avec des recettes s’élevant à 19,6 milliards d’euros par an et une part de marché de 18%. Sur les 88.000 emplois des deux compagnies, environ 9.000 seront supprimés, pour un bénéfice de 1,4 milliard d’euros en trois ans. Selon M.

Snow, Alcatel et Lucent se sont mises d’accord avec les autorités américaines pour ouvrir des "accords robustes et de grande portée destinés à assurer la protection de notre sécurité nationale". L’accord du Comité des investissements étrangers était requis en raison des activités de Lucent dans des secteurs publics sensibles. "La décision du président démontre l’engagement des Etats-Unis à protéger ses intérêts de sécurité nationale et à maintenir son ouverture aux investissements, dont les investissements étrangers, qui sont vitaux pour la poursuite de la croissance économique, la création d’emplois et une nation toujours plus puissante", a déclaré le porte-parole de la Maison blanche dans un communiqué. Dans un communiqué conjoint vendredi, les deux entreprises ont déclaré qu’elles pensaient boucler la fusion le 30 novembre prochain.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :