mardi 17 octobre 2017

Accueil du site > Technologie > X-37B : l’US. Air Force prépare son avion spatial autonome

X-37B : l’US. Air Force prépare son avion spatial autonome

Techno-science.net

samedi 25 novembre 2006, sélectionné par Spynews

logo

L’Armée de l’Air américaine travaille sur un projet d’avion spatial sans pilote basé sur le programme X-37 de la NASA qui devait servir de base au successeur de la navette spatiale. Si le projet aboutit, cet avion serait le premier vaisseau spatial depuis la navette capable de ramener des expériences scientifiques sur Terre.

Le véhicule orbital d’essai pourrait faire ses premiers pas dans l’espace dès 2007

Le véhicule orbital d’essai (OTV) réutilisable X-37B aurait environ un quart de la taille de la navette spatiale et pourrait charger des équipements dans son compartiment expérimental, qui est semblable au compartiment de charge utile de la navette. Il pourrait ensuite continuer d’orbiter pendant plusieurs mois avant de ramener les équipements sur Terre. Cela permettrait de tester le comportement en orbite basse de composants satellites lors de séjours prolongés dans l’espace. L’OTV permettra également le test de nouvelles technologies pour des véhicules spatiaux réutilisables plus évolués.

Le premier vol de l’OTV est programmé pour avoir lieu entre l’automne 2007 et l’automne 2008. Il sera lancé par une fusée Atlas 5 depuis la station de l’US. Air Force de Cap Canaveral et pourra atterrir en Californie, soit sur la base de Vandenberg, soit sur la base Edwards.

Les tout premiers vols n’emporteront aucune expérience. Ils seront destinés à tester la capacité du vaisseau à effectuer une réentrée dans l’atmosphère et à atterrir de façon autonome, ainsi qu’à valider le nouveau train d’atterrissage et les structures légères qui devront supporter la chaleur intense de la traversée de retour dans l’atmosphère.

Un projet chaotique

L’OTV est basé sur le programme X-37, un projet de Boeing de démonstration que la NASA avait lancé en 1999. L’agence espérait employer cette technologie X-37 pour construire un avion spatial orbital. Celui-ci, qui aurait du être deux fois plus grand que le X-37, était censé pouvoir rejoindre la Station spatiale internationale après avoir été mis sur orbite par une Atlas 5 ou une Delta 4. Mais ce projet a été abandonné.

La NASA avait planifié deux véhicules X-37 sans pilote : le véhicule d’essai d’approche et d’atterrissage et le véhicule orbital. L’agence a construit le véhicule d’approche et d’atterrissage, conçu pour tester la trajectoire de réentrée dans l’atmosphère pour une utilisation future possible sur le véhicule orbital.

Le programme de démonstration du véhicule d’essai d’approche a été ensuite testé en avril 2006 par la DARPA, qui avait assuré le programme X-37 de la NASA en 2004. Lors de l’essai, le véhicule a été largué d’un White Knight, qui est plus connu comme étant l’avion porteur de SpaceShipOne, vainqueur du concours Ansari X-Prize. Malheureusement, le vaisseau est sorti de piste lors de l’atterrissage.

L’Armée de l’Air débutera le programme d’OTV là où la NASA l’a interrompu, en construisant le véhicule orbital X-37. Il sera conçu pour rester dans l’espace pendant au moins neuf mois avant son retour sur Terre.

Source : New Scientist Space

Illustration : US Air Force


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :