mercredi 13 décembre 2017

Accueil du site > Informatique > Sécurité Informatique > Forte augmentation du nombre de virus contre Windows

Forte augmentation du nombre de virus contre Windows

Reuters

lundi 20 septembre 2004, sélectionné par Spyworld

logo

SAN FRANCISCO (Reuters) - Le nombre de nouveaux virus et vers destinés à s’attaquer à Windows, le système d’exploitation de Microsoft, a augmenté de 400% entre janvier et juin par rapport à la même période de 2003, a annoncé l’éditeur de logiciels anti-virus Symantec.

Environ 5.000 nouveaux virus et vers ont été répertoriés au premier semestre 2004, contre 1.000 au premier semestre 2003, a indiqué l’entreprise californienne conceptrice des produits Norton.

Ces virus informatiques, qui inondent les ordinateurs de messages, relancent automatiquement les machines et parfois les mettent hors service, peuvent avoir de graves conséquences.

Les auteurs de virus informatiques et les spammeurs, auteurs de messages non sollicités, s’associent pour exploiter les failles du logiciel de Microsoft, a expliqué Symantec qui confirme ainsi les observations de MessageLabs.

Dans son bulletin du mois d’août, la société new-yorkaise spécialisée dans la sécurité informatique affirmait que les virus envoyés par courriels devenaient de plus en plus sophistiqués, leurs auteurs et les spammeurs travaillant ensemble à les rendre plus dévastateurs et à en tirer un profit financier.

Les sociétés de sécurité informatique, comme Symantec, s’informent des nouvelles tendances du secteur en surveillant les forums de discussions.

"C’est la première étude que nous avons menée dans laquelle apparaît un motif commercial", a expliqué Alfred Huger, qui dirige le département Security Response chez Symantec.

Les auteurs de virus rencontrent de plus en plus les spammeurs pour leur vendre un accès aux ordinateurs qu’ils ont piratés. Ces derniers peuvent ensuite se livrer à des envois massifs de messages non sollicités.

Symantec a également précisé s’attendre à ce que le nombre de virus et de vers qui s’attaquent aux systèmes Linux et aux ordinateurs de poche augmentent, puisque leur usage se multiplie.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :