vendredi 15 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > L’Ontario n’aurait aucun certificat au nom du présumé espion (...)

L’Ontario n’aurait aucun certificat au nom du présumé espion russe

Presse Canadienne

mardi 28 novembre 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Le Bureau du registraire général de l’état civil de l’Ontario affirme qu’aucun certificat de naissance ne montre le nom que prétend avoir le présumé espion russe arrêté récemment à Montréal.

Dale Hopkins, porte-parole du registraire ontarien, précise que non seulement le nom de Paul William Hampel n’est écrit sur aucun certificat, mais que le numéro d’enregistrement du certificat qu’il possédait correspond au nom d’une autre personne qui est encore en vie.

Le présumé espion russe, qui a été arrêté il y a près de deux semaines, est en Cour fédérale mardi matin. Son avocat, Stéphane Handfield, conteste le certificat de sécurité qui a permis aux autorités fédérales d’arrêter son client. Si le certificat est confirmé, cet homme considéré comme non-citoyen pourrait être expulsé du Canada, étant vu comme une menace à la sécurité nationale.

L’avocat a affirmé avant l’audience de mardi que son client est né au Canada et qu’il a l’intention de se battre.

La semaine dernière, une dizaine d’agents de la Gendarmerie royale du Canada portant des gilets pare-balles étaient dans la salle d’audience, à l’entrée de laquelle les spectateurs devaient passer par des détecteurs de métal et soumettre leurs sacs à un appareil à rayons X.

Le Service canadien du renseignement de sécurité allègue dans des documents déposés en Cour fédérale que le suspect fait partie du Sluzhba Vneshney Razvedki, le successeur du KGB soviétique. Selon les allégations, l’homme oeuvrait depuis plus d’une décennie au Canada et à l’étranger. Le SCRS affirme qu’il représente une menace pour la sécurité nationale.

Toujours selon le SCRS, au moment de son arrestation à l’Aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau, l’homme avait en sa possession un faux certificat de naissance ontarien, un passeport canadien et l’équivalent de 7800 $ en cinq devises différentes.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :