dimanche 17 décembre 2017

Accueil du site > Défense > France > Sagem retenue pour l’étude du futur drone tactique interarmées

Sagem retenue pour l’étude du futur drone tactique interarmées

Meretmarine.com

mercredi 29 novembre 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Sagem Défense Sécurité (Groupe SAFRAN) vient d’être retenu par la Délégation Générale pour l’Armement (DGA) pour l’étude du DVI, ou Drone VTOL (Vertical Take-Off and Landing) Interarmées. Ce contrat porte sur la définition d’un drone à décollage et atterrissage vertical répondant aux besoins conjoints de l’Armée de terre et de la Marine nationale. L’enjeu de l’étude DVI, structurante pour les futurs programmes de drones, consiste à définir un drone apte à effectuer un large éventail de missions sur des théâtres variés depuis la mise en oeuvre en zones montagneuses et par temps chaud, jusqu’à l’appontage sur une frégate dans des conditions aérologiques et de mer difficiles. La solution étudiée par Sagem s’appuie sur le drone convertible « Eagle Eye » de Bell Helicopter. Elle fait suite à une coopération initiée en juin 2004 entre les deux sociétés pour proposer aux forces européennes une nouvelle génération de drones VTOL. « L’étude DVI combine ainsi le savoir-faire de Sagem Défense Sécurité dans la conception de systèmes de drones à l’expertise d’un hélicoptériste de rang mondial. Elle fait appel à un large spectre de compétences, depuis le système de mission électronique jusqu’à la propulsion, qui doit offrir la réserve de puissance indispensable pour un emploi dans les conditions spécifiées », explique le groupe français.

L’Eagle Eye déjà choisi par l’US Coast Guard

Rupture technologique, le drone à rotors basculants Eagle Eye, déjà adopté par l’US Coast Guard pour le plus important programme de sauvegarde maritime au monde (Deepwater), se distingue par un domaine d’emploi étendu. « Ses caractéristiques en font une plate-forme bien adaptée au besoin de protection des forces face à des menaces traditionnelles ou asymétriques, et aux missions de sauvegarde maritime et de service public. Grâce à sa vitesse deux fois supérieure à celle de drones hélicoptères classiques, l’Eagle Eye offre une efficacité accrue en terme de rapidité d’intervention sur zone et d’observation sur de vastes étendues maritimes et terrestres ». Dans la logique de construction d’un système à base de drones tactiques interarmées VTOL, le projet Sagem Défense Sécurité prévoit une électronique de mission (charge utile, station sol, liaisons de données) partageant une base commune à celle du système tactique Sperwer que développe et produit Sagem Défense Sécurité au profit des armées de cinq pays : Canada, Grèce, Pays-Bas, Suède, et France. Pour équiper les forces françaises, Sagem et Bell sont compétition avec deux autres teams industriels. Nous vous proposerons, demain, un dossier complet sur les trois projets en lice.

JPEG - 81.4 ko

Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :