dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Europe : prisons secrètes de la CIA

Europe : prisons secrètes de la CIA

Huang Xiaoliang, CCTV

vendredi 1er décembre 2006, sélectionné par Spynews

logo

Le parlement européen vient d’annoncer que plusieurs pays membres de l’Union Européenne étaient impliqués dans l’affaire des prisons secrètes de la CIA, spécialisées dans l’interrogatoire des terroristes présumés.

Selon ce rapport du parlement européen, onze états d’Europe sont au courant de l’existence de ces prisons secrètes, et interviennent illégalement dans le transport et la détention des prisonniers en territoire européen.

M. Claudio Fava, reporter du Comité Parlementaire, a affirmé que de nombreux gouvernements européens avaient coopéré, de manière active ou passive, au transport de terroristes présumés, qui sont souvent torturés au cours des interrogatoires.

Claudio Fava Rapporteur de la commission parlementaire européenne

"Le rapport révèle un système bien organisé, et non une série d’événements isolés. Un système bien organisé, bien structuré, utilisé par les services secrets américains dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. Il s’agit d’une collusion entre plusieurs gouvernements et services secrets européens."

M. Fava a ajouté que malgré le peu de preuves de l’existence de prisons secrètes, du fait de la difficulté à les recueillir, il peut attester que la Pologne a acceuilli un centre de détention de la CIA.

Plusieurs membres du personnel d’un aéroport du nord de la Pologne ont affirmé que des véhicules militaires attendaient certains avions à leur atterrissage et partaient vers un centre d’entraînement.

La Roumanie est aussi soupçonnée d’avoir acceuilli la CIA, bien que son gouvernement le nie.

Le rapport a été établi sur la base de documents confidentiels et de renseignements d’informateurs. Il affirme que plus de mille deux cents vols suspects, ou avions ayant fait escale sur le territoire européen, sont à imputer à la CIA.

M. Fava appelle les pays européens à ouvrir une enquête indépendante, afin d’assurer que les accords européens sur les droits de l’homme sont respectés.

Huang Xiaoliang, CCTV

Rédacteur : Baiyun Origine:CCTV.com


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :