samedi 21 octobre 2017

Accueil du site > Technologie > Le nouvel ensemble Alcatel-Lucent est désormais constitué

Le nouvel ensemble Alcatel-Lucent est désormais constitué

Nathalie Brafman, le Monde

vendredi 1er décembre 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Une fusion sans précédent, réalisée en très peu de temps compte tenu de la taille et des cultures, une fusion qui donne naissance à un leader mondial des solutions de communications, une fusion très bien accueillie par nos clients." Serge Tchuruk et Pat Russo ont donné vendredi 1er décembre, en anglais, le coup d’envoi du nouvel ensemble Alcatel-Lucent, huit mois après avoir annoncé leur décision de fusionner, et présenté le nouveau logo du groupe, de couleur violet, dans lequel les lettres A et L s’entrelacent.

Le nouvel ensemble devient numéro deux mondial du secteur des équipementiers en télécommunications derrière Cisco, mais devant Ericsson et le futur groupe issu de la fusion entre Nokia et Siemens Networks. Alcatel-Lucent réalisera 18,6 milliards d’euros de chiffre d’affaires après le transfert des activités transport, sécurité et satellites à Thales. Il investira 2,7 milliards en recherche et développement et attend 1,4 milliard d’euros de synergies d’ici à trois ans, la moitié provenant de la réduction de 10 % des effectifs, soit quelque 9 000 personnes, essentiellement aux Etats-Unis et en Europe.

M. Tchuruk a été nommé président du conseil d’administration, jeudi, et Mme Russo, directrice générale. Plutôt qu’un comité de direction resserré, elle a préféré mettre en place autour d’elle une équipe de direction élargie. Celle-ci compte 24 personnes (dont 9 ex-Lucent et 15 ex-Alcatel).

FESTIVITÉS BOYCOTTÉES

Trois anciens Alcatel occupent les postes les plus élevés : Jean-Pascal Beaufret (finances), Claire Pedini (ressources humaines) et Mike Quigley (stratégie et technologie), la direction administrative revenant à Frank d’Amelio (ex-Lucent). Les divisions produits seront présidées par trois ex-Alcatel - Michel Rahier (fixe), Marc Rouanne (convergence) et Hubert de Pesquidoux (entreprise) - et deux ex-Lucent - Mary Chan (mobile) et John Meyer (services). Enfin, deux ex-Alcatel et deux ex-Lucent se partageront les quatre régions du monde.

Une question reste toutefois en suspens. M. Tchuruk, qui a déjà épuisé quatre dauphins potentiels, laissera-t-il les mains libres à Mme Russo ? "Mon intention n’est pas de rester dans le dos de Mme Russo et de surveiller ce qu’elle fait, avait-il prévenu lors de l’assemblée générale du groupe, en septembre. Je demanderai des comptes, mais je n’ai ni le pouvoir, ni l’intention de m’imposer au sein du nouvel ensemble."

Les syndicats CFDT et CGT ont décidé de boycotter les festivités organisées par la direction dans les sites. Celle-ci a invité les salariés à "fêter tous ensemble et en même temps cet instant unique (...) autour d’un petit-déjeuner".

Sur le site de Vélizy-Villacoublay (Yvelines), la direction avait envoyé un courriel en début de semaine à tous ses salariés, les invitant à fêter "dignement ce jour unique qui célèbre la fusion d’Alcatel et de Lucent..." "Fêter quoi au juste ? Les futurs licenciements ?", s’indigne la CGT.

Dans un tract intitulé "un mariage et 9 000 enterrements", la CFDT indique même que "les suppressions d’emplois pourraient être bien supérieures. Selon un journal américain, elles pourraient être comprises entre 12 000 et 13 000".


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :