dimanche 17 décembre 2017

Accueil du site > Défense > France > Première liaison laser entre un satellite et un avion, en France

Première liaison laser entre un satellite et un avion, en France

Reuters

mercredi 13 décembre 2006, sélectionné par Spyworld

logo

La société Astrium, filiale d’EADS, a effectué pour la première fois au monde des liaisons laser entre un satellite géostationnaire et un avion. Selon le ministère de la Défense, la liaison est établie en moins d’une seconde, trajet aller-retour de la lumière compris, et la précision du pointage est de l’ordre de 0,5 microradian.

La société Astrium, filiale d’EADS, a effectué pour la première fois au monde des liaisons laser entre un satellite géostationnaire et un avion, annonce le ministère français de la Défense.

"Astrium, pour le compte de la Délégation générale pour l’armement (DGA), vient de réaliser début décembre 2006 six liaisons optiques bidirectionnelles entre un Mystère 20 (...) et le satellite géostationnaire Artemis", précise le ministère.

"Ces liaisons laser aéroportées de 40.000 km, effectuées lors de deux vols à 6.000 et 10.000 m (d’altitude), constituent une première mondiale", ajoute-t-il dans un communiqué.

Selon le ministère de la Défense, la liaison est établie en moins d’une seconde, trajet aller-retour de la lumière compris, et la précision du pointage est de l’ordre de 0,5 microradian. Le débit de la liaison laser entre l’avion et le satellite est actuellement de 50 Mbits/seconde.

Au-delà de ses performances en matière de transmission, le faisceau optique a l’avantage d’être d’une discrétion absolue et extrêmement difficile à brouiller.

JPEG - 20.2 ko

Photo prise le 27 juin 2006/REUTERS/Benoît Tessier


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :