mercredi 18 octobre 2017

Accueil du site > Informatique > Internet > Une rallonge budgétaire de 300.000 euros pour la Cnil

Une rallonge budgétaire de 300.000 euros pour la Cnil

ZDNet France

mercredi 13 décembre 2006, sélectionné par Spyworld

logo

La Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) a perçu de quoi renflouer en partie ses comptes : le Premier ministre, Dominique de Villepin, a décidé d’accorder à l’organisme « une dotation rectificative de 300.000 euros pour le présent exercice », indique-t-elle dans un communiqué.

En novembre dernier, Alex Türk, le président de la Cnil, avait interpellé Matignon, en comparant sa situation financière à celle d’une entreprise en cessation de paiement. Elle enregistre en effet « un déficit de 532.000 euros, qui menace son bon fonctionnement », soulignait-il à l’époque. La cause : une charge de travail qui a augmenté de 570% en trois ans, sans revalorisation budgétaire conséquente. Cette rallonge fait donc office de bouffée d’oxygène, même si elle ne suffit pas à combler l’ensemble du déficit.

Le Premier ministre s’est par ailleurs engagé à lancer une « mission de réflexion » sur la situation budgétaire des autorités indépendantes.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :