mercredi 18 octobre 2017

Accueil du site > Défense > France > L’espion russe allégué est encore au Canada

L’espion russe allégué est encore au Canada

Presse Canadienne

mercredi 13 décembre 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Un présumé espion russe qui a fait l’objet d’une ordonnance de déportation du Canada il y a plus d’une semaine est encore au pays.

Le juge Pierre Blais, de la Cour fédérale, a ordonné l’expulsion de l’homme qui dit s’appeler Paul William Hampel lundi dernier, après que « Hampel » eut admis être un ressortissant russe.

Un porte-parole de l’Agence des services frontaliers du Canada a déclaré que le processus suit son cours. Mais Derek Mellon n’a pas voulu préciser d’échéancier pour la déportation de l’individu, affirmant que « chaque cas est différent ».

L’homme a été arrêté le 14 novembre à l’aéroport international Pierre Elliott Trudeau, à Montréal.

Les services de renseignement canadiens allèguent qu’il est un membre de Sluzhba Vneshney Razvedki, le successeur du KGB. Au moment de son arrestation, il avait sur lui un faux certificat de naissance de l’Ontario, un passeport canadien et l’équivalent de 7800 $ en cinq devises différentes.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :