lundi 11 décembre 2017

Accueil du site > Défense > International > Chine : Taïwan toujours un défi, selon un Livre blanc de la (...)

Chine : Taïwan toujours un défi, selon un Livre blanc de la défense

AFP

vendredi 29 décembre 2006, sélectionné par Spyworld

La sécurité de la Chine, pays résolument "engagé dans la voie d’un développement pacifique et de la coopération", est toujours confrontée à certains "défis", comme le problème de Taïwan, a affirmé Pékin dans un Livre blanc sur la défense publié vendredi.

Les "forces séparatistes" à Taïwan, le programme nucléaire nord-coréen mais aussi le renforcement d’une alliance américano-japonaise contribuent à rendre "plus complexes" les problèmes de sécurité dans la région Asie-Pacifique, énumère le document, le 5e du genre depuis 1998.

Le gouvernement souligne qu’"un petit nombre de pays ont fait grand bruit d’une "menace chinoise" (...) et se sont efforcés de contrôler ses progrès" mais répète que "la Chine poursuit une politique de défense nationale purement défensive" visant à "garantir sa sécurité et son unité".

"La construction d’une défense nationale puissante (...) est une tâche stratégique de sa volonté de modernisation", souligne-t-il, dans ce document appelant à "renforcer les performances des forces armées", notamment par l’informatisation et les progrès technologiques.

Selon le Livre blanc 2006, les dépenses militaires chinoises restent bien en deça des dépenses des grands pays occidentaux : en 2005, elle n’ont représenté que 6,18% de celles des Etats-Unis, 52,94% de celles du Royaume-Uni, 71,44 celles de la France et 67,52% celles du Japon.

Le gouvernement chinois relève aussi comme une caractéristique des changements de la région au plan de la sécurité le rapprochement nippo-américain.

"Les Etats-Unis et le Japon renforcent leur alliance militaire (...). L’attitude militaire du Japon devient plus tournée vers l’extérieur", dit-il.

Il note aussi que si Washington a souvent affirmé "adhérer à la politique d’une seule Chine", les Etats-Unis "continuent de vendre des armes de pointe à Taïwan".

Or la question de l’île rebelle reste au nombre des défis premiers : Les autorités de Taïwan posent toujours "une grave menace pour la souveraineté et l’intégrité territoriale de la Chine, comme pour la paix et la stabilité dans le détroit de Taiwan et toute la région Asie-Pacifique".

Mais "la lutte pour s’opposer ou contenir les forces séparatistes en faveur d’une indépendance de Taïwan et leurs activités demeure ardue", indique le livre.

Pékin a, à plusieurs reprises, promis de lutter éventuellement par la force contre toute déclaration formelle d’indépendance de Taïwan, île séparée de fait de la Chine communiste depuis 1949 et sur laquelle sont pointés près de 800 missiles balistiques chinois.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :