mercredi 18 octobre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Londres veut une police mieux préparée à la menace d’une bombe (...)

Londres veut une police mieux préparée à la menace d’une bombe sale

AFP

vendredi 29 décembre 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Le gouvernement britannique a pris une série de mesures pour améliorer les capacités de sa police à réagir en cas d’attaque terroriste à la bombe sale, a indiqué vendredi une source proche du ministère de l’Intérieur.

Le ministère de l’Intérieur veut augmenter de manière significative le nombre de policiers formés pour faire face à cette menace, a précisé cette source, confirmant des informations de la BBC.

Le gouvernement s’apprête à acheter 12.000 équipements de protection pour ses forces de police en cas d’attaque chimique, biologique ou nucléaire.

Quelque 7.000 policiers sont formés au Royaume-Uni actuellement pour faire face à cette menace. Ce nombre devrait augmenter mais le gouvernement n’a pas voulu préciser combien de policiers au total seraient formés dans le cadre de ce programme.

"Nous examinons constamment les besoins pour être sûrs de pouvoir assurer la sécurité du public, qui est notre priorité", a indiqué un porte-parole du ministère.

Ces mesures ne sont pas prises en réponse à une menace spécifique, a précisé le ministère.

La mort à Londres en novembre d’un ancien agent russe, Alexandre Litvinenko, empoisonné au polonium, a démontré qu’une substance hautement radioactive pouvait être transportée en Grande-Bretagne sans être immédiatement détectée.

Patrick Mercer, porte-parole des conservateurs pour la sécurité intérieure s’est félicité de ces mesures.

Mais "il est étrange que (le gouvernement) fasse cela en décembre 2006 plutôt qu’en octobre 2001", a-t-il souligné.

"Cela montre que le gouvernement fait une évaluation très lente des dangers en présence", a relevé M. Mercer.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :