vendredi 15 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Barbouzeries par téléphone cellulaire interposé

Barbouzeries par téléphone cellulaire interposé

Marc Olanié, Réseaux & Télécoms

mercredi 3 janvier 2007, sélectionné par Spyworld

logo

L’on savait que le téléphone cellulaire moderne était à l’espionnage industriel ce que les plus futuristes des gadgets l’étaient à James Bond période Sean Connery, ce que l’on ignorait peut-être un peu plus, c’est qu’il est possible, pour les « autorités compétentes » de télécommander un terminal portable à l’insu de son propriétaire. Afin bien sur d’écouter tout ce qui se passe dans son environnement. C’est ce que révèle cet article d’ABC News, qui précise qu’avec la généralisation des modules GPS au sein des appareils mobiles, il est également possible de situer la personne surveillée au mètre près. Si l’appareil comporte également un appareil photo ou une caméra, le flicage peut être complet. Ceci étant dit, les mafiosi ayant été « piégés » avec cette technique, tel que le prétend l’article, ne devaient probablement pas prêter tellement d’attention à l’autonomie scandaleusement limitée de leurs téléphones portable. La sécurité, c’est également l’attention apportée à des choses très simples, mais très révélatrices de failles parfois plus importantes.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :