lundi 11 décembre 2017

Accueil du site > Défense > International > Un drone géant israélien pour contrer la menace iranienne

Un drone géant israélien pour contrer la menace iranienne

Arnaud de la Grande, le Figaro

mardi 9 janvier 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Un nouvel appareil devrait permettre de déceler les départs de missiles balistiques.

ON A COUTUME de définir les drones comme des « avions sans pilote » mais ici, il faudrait mieux parler d’avion sans équipage. Israël développe le plus grand drone au monde, notamment pour lutter contre la menace des missiles balistiques, a affirmé hier un responsable israélien sous couvert d’anonymat. L’engin, baptisé Eitan et construit par l’entreprise d’État Israel Aircraft Industries, aurait une envergure de quelque 35 mètres, similaire à celle d’un Boeing 737. Il pourrait remplir des missions à grande distance et haute altitude.

Double mission

Il s’agirait donc d’un drone de type Hale (High Altitude Longue Endurance), dont seuls, pour le moment, les États-Unis ont la maîtrise. D’une envergure de près de 30 mètres, le drone américain Global Hawk peut voler à 20 000 mètres pendant une trentaine d’heures. Il a été testé en Afghanistan, où l’un d’entre eux s’est écrasé accidentellement, ainsi qu’en Irak.

Appareil de « surveillance stratégique », il emporte radars et capteurs optroniques, mais pas d’armement. Selon le quotidien israélien Yedioth Ahronoth, le drone Eitan, lui, serait doté de munitions permettant d’intercepter des missiles de longue portée au moment de leur lancement. Une caractéristique qui suscite l’interrogation des experts. « Ces drones doivent être très légers, pour consommer le moins possible, et la double mission d’observation et de tir n’est pas aisée, explique l’un d’eux. Un système à deux composantes, l’une pour la détection et l’autre pour la destruction, est plus plausible ». Derrière ce programme israélien, se profile la menace iranienne. « Cela fait longtemps que les Israéliens imaginent toutes sortes de systèmes pour se protéger de cette menace balistique, confie la même source, et l’idée d’utiliser des drones pour la surveillance des départs de missiles a fait son chemin ».

Nouveau signal

Les Israéliens sont en pointe sur la fabrication et l’emploi des drones. Et si la campagne israélienne au Liban l’été dernier a eu le succès relatif que l’on connaît, l’emploi intensif des drones à cette occasion est un des points qui a le plus impressionné les experts occidentaux. Il est difficile de savoir si Eitan en est au stade de l’expérimentation ou d’un programme plus avancé. En aéronautique, des années séparent souvent le premier vol du stade opérationnel. Une chose est sûre, il s’agit là d’un nouveau signal, destiné à montrer qu’Israël ne reste pas passif devant l’activisme nucléaire de Téhéran.

JPEG - 22.6 ko

Drone américain Hale. C’est un modèle adapté de ce type de drones de haute altitude que l’armée israélienne veut construire.- DR


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :