vendredi 20 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > Un agent secret britannique dissuadé de tuer Hitler

Un agent secret britannique dissuadé de tuer Hitler

Nouvelobs.com

mardi 9 janvier 2007, sélectionné par Spynews

logo

Eddie Chapman projetait d’assassiner le dictateur avec une bombe lors d’un rassemblement. On ignore pourquoi la mission n’a pas abouti.

Les services de renseignements intérieurs du Royaume-Uni auraient dissuadé un de leurs agents secrets d’assassiner Adolf Hitler pendant la Seconde guerre mondiale, selon les archives du MI5 dernièrement rendues publiques et publiées dans le Times, mardi 9 janvier. C’est d’Eddie Chapman, âgé de 27 ans, qui avait projeté cet assassinat. Cet ancien criminel était devenu l’un des meilleurs agents secrets britanniques, sous le nom de code Agent Zigzag.

Churchill intéressé

En 1940, l’agent se trouvait sur l’île de Jersey, où il était emprisonné pour vol. Les Allemands envahirent l’île, et leurs services secrets le recrutèrent. L’année d’après, il était parachuté en Grande-Bretagne, où il fit immédiatement défection pour le MI5. Eddie Chapman projetait d’assassiner le Führer avec une bombe, lors d’un rassemblement. Un membre de l’Abwehr, le "Dr Graumann", lui avait promis d’y assister à condition qu’il réussisse, au préalable, une mission en Grande-Bretagne. L’Agent Zigzag se confia alors à son agent de liaison, Ronnie Reed. A cette proposition, Ronnie Reed répondit : "que vous réussissiez ou non, vous serez éliminé immédiatement". "Ah, mais quelle façon de partir", répliqua Eddie Chapman. Selon le quotidien britannique, même le Premier ministre de l’époque, Winston Churchill, s’intéressa au projet d’Eddie Chapman, et avait demandé à être tenu au courant de l’affaire.

Méfiance

Cependant, la mission ne s’est pas réalisée. Et les documents disponibles ne permettent pas d’expliquer pourquoi. L’opposition de Londres à l’assassinat de chefs d’Etat étrangers ou la méfiance liée au passé de l’Agent Zigzag pourraient justifier l’échec du projet. "Dr Graumann", de son vrai nom Stephan von Gröning, était un opposant secret au Reich, comme de nombreux officiers de l’Abwehr. Et selon les 1.800 pages des archives du MI5, il pourrait avoir songé utiliser Eddie Chapman pour attenter à la vie d’Hitler. Ensuite, l’agent britannique retourna en Allemagne. Il revient, en 1944, en Grande-Bretagne et mena une opération d’intoxication, pour diriger sur de fausses cibles, les bombes volantes allemandes V1. Après la guerre, il reçut un pardon officiel pour ses nombreux crimes précédant le conflit. Il est décédé en 1997.

Adolf Hitler - AP


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :