mardi 12 décembre 2017

Accueil du site > Informatique > Sécurité Informatique > Vista : la sécurité du système a reçu l’aide de la NSA

Vista : la sécurité du système a reçu l’aide de la NSA

Vincent Hermann, PCINpact.com

mardi 9 janvier 2007, sélectionné par Spyworld

logo

La NSA (National Security Agency), l’agence de sécurité nationale américaine, a joué un rôle visiblement important dans le développement de Vista, en particulier sur le chapitre de la sécurité. Bien que ni Microsoft ni l’agence ne communiquent énormément sur le sujet, les associés indiquent que la sécurité du nouveau système d’exploitation a reçu un coup de pouce non négligeable de la part de l’agence.

La NSA est principalement une agence spécialisée dans certains domaines comme l’écoute téléphonique et le décryptage, et est connue pour ses implications dans l’espionnage, le contre-espionnage ainsi que la lutte contre le terrorisme. L’agence indique qu’elle a été contactée par Microsoft afin d’aider les développeurs du département de la sécurité de l’éditeur à améliorer les défenses de Vista.

JPEG - 3.9 ko

En fait, ce n’est pas la première fois que l’agence participe de cette manière à l’élaboration d’un Windows, puisque ce fut notamment le cas de Windows Server 2003. Toutefois, la coopération a pris un peu plus d’ampleur, l’investissement des experts de l’agence ayant été apparemment plus productif.

Ces derniers étaient séparés en deux équipes, désignées toutes deux par un simple code couleur :

- L’équipe rouge représentait en quelque sorte « les méchants » et avait pour rôle de forcer les entrées du système
- L’équipe bleue était chargée d’aider les développeurs à ériger les protections adéquates

La coopération de la NSA aurait amené un apport substantiel dans la protection générale contre les malwares, bien qu’au final le système n’y soit pas insensible (ce qui est d’ailleurs impossible). Les détails du travail accompli restent secrets et entrent dans le cadre des « secrets de fabrication », mais on sait que d’autres agences et organisations ont participé à au développement de Vista à une ou plusieurs étapes, en particulier l’OTAN.

PNG - 44.6 ko

Si l’on peut être surpris par cette association « étrange », le fait que Windows équipe grosso modo 90% des machines n’est pas étranger au phénomène, aux dires de la NSA. Mais l’agence a été impliquée dans d’autres systèmes d’exploitation. Ainsi Apple fait régulièrement appel à l’agence pour tester et améliorer la sécurité de Mac OS X, et idem du côté du monde du libre : Novell travaille avec plusieurs agences de sécurité pour les questions de protection de ses logiciels, sans toutefois apporter de précisions dans ce domaine.

Bien entendu, le simple fait pour Microsoft et la NSA de « dévoiler » maintenant cette association n’est pas dû au hasard. Cette communication permet d’axer l’attention du public sur la sécurité de Vista, puisqu’il s’agit du principal cheval de bataille de Microsoft pour son nouveau système. De même, l’implication de la NSA et d’autres agences apporte un avantage indéniable lorsqu’il s’agira pour les gouvernements et l’ensemble des structures associés de choisir les systèmes et logiciels qui remplaceront les anciens.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :