dimanche 17 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Des parties du manuscrit des mémoires de l’ancien directeur de la CIA (...)

Des parties du manuscrit des mémoires de l’ancien directeur de la CIA revues par la Maison Blanche avant publication

MAP

mercredi 10 janvier 2007, sélectionné par Spynews

logo

La CIA, agence américaine du renseignement, a soumis des parties du manuscrit des mémoires de l’ancien directeur de l’agence, George Tenet, à la Maison Blanche pour examen, au milieu de spéculations que le livre soit critique du président George W. Bush, a rapporté mardi le Washington Times.

Le livre, qui aura pour titre ’’Au milieu de la tempête’’, est en train d’être analysé par le conseil de révision des publications de la CIA et c’est au cours de ce processus que des portions du manuscrit ont été envoyées au Conseil de Sécurité Nationale à la Maison Blanche, indique le quotidien.

Le porte-parole de la CIA, Mark Mansfield a toutefois été cité par le quotidien affirmant que des parties ont été envoyées à la Maison Blanche pour s’assurer qu’elles ne contiennent pas des informations confidentielles et non pas en raison de ’’commentaires négatifs’’ concernant le président américain, comme indiqué par une autre source de la CIA.

M. Mansfield a expliqué que les informations confidentielles ne peuvent être légalement publiées par d’anciens agents de la CIA.

Selon le quotidien, le livre de George Tenet va constituer l’un des évènements de l’année dans le monde de l’édition en raison de l’implication de son auteur dans presque toutes les décisions concernant la guerre en Irak.

Tenet, nommé directeur de la CIA par le président démocrate Bill Clinton en 1997, a été maintenu au poste par son successeur républicain George W. Bush, jusqu’en 2004.

Il a soumis sa démission à M. Bush le 3 juin 2004, officiellement pour des ""raisons personnelles"", mais sans doute à cause de l’échec de l’Agence à empêcher les attentats du 11 septembre 2001 et, plus récemment, du scandale des armes de destruction massive irakiennes, dont l’existence avait été défendue devant l’ONU par Colin Powell, alors secrétaire d’Etat, sur la base d’un rapport de la CIA qui s’est révélé peu crédible par la suite.

L’examen du livre par l’administration va probablement retarder la parution du livre qui était initialement prévue pour le 6 février, indique le Washington Times.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :