mardi 12 décembre 2017

Accueil du site > Défense > International > La politique de défense de la Chine inchangée malgré le développement de (...)

La politique de défense de la Chine inchangée malgré le développement de l’armement offensif

Xinhua

samedi 13 janvier 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Le développement de l’armement à capacité offensive, tel que l’avion de chasse de nouvelle génération Jian-10, ne signifie pas que la Chine a modifié sa politique de défense nationale qui est défensive par nature, a indiqué un expert militaire de premier rang.

"La Chine poursuit une stratégie militaire de défense active", a dit Yang Yi, directeur de l’Institut des Etudes stratégiques lors d’une récente interview à l’Université de Défense nationale de Chine. "Le développement d’un armement offensif sert seulement ce but."

"La capacité militaire offensive de la Chine n’est pas utilisée pour attaquer ou menacer d’autres pays", dit Yang, ajoutant que "les forces militaires de la Chine sont utilisées pour contre-attaquer si les intérêts du pays étaient atteints, et pour contenir tout adversaire menaçant de chantage ou d’agression militaire".

Le récent Livre blanc sur la défense nationale indique que la Chine poursuit une stratégie de développement en trois étapes en modernisant sa défense nationale et ses forces armées en accord avec le plan général de modernisation du pays.

La première étape est de poser des bases solides d’ici 2010, la deuxième de réaliser des progrès majeurs vers 2020 et la troisième est d’atteindre le but stratégique de l’édification des forces armées informatisées et d’être en mesure de remporter des guerres de l’information au milieu du 21e siècle.

Yang dit que la Chine a besoin de forces militaires solides pour maintenir sa souveraineté et son intégrité territoriale.

La Chine a progressivement augmenté ses dépenses militaires pour promouvoir la réforme de son armée avec des caractéristiques chinoises et accélérer la recherche et la fabrication de nouveaux armements, mais ces dépenses sont encore très inférieures à celles des pays développés.

En 2005, les dépenses militaires de la Chine représentaient seulement 6% de celles des Etats-Unis, 53% de celles du Royaume-Uni, 67% de celles du Japon et 71% de celles de la France, selon le Livre blanc.

De nombreux experts occidentaux estiment que l’armement de la Chine a au moins 20 ans de retard sur celui des Etats-Unis et d’autres pays occidentaux développés.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :