mercredi 18 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Des pièces de monnaie canadiennes n’ont pas servi à espionner

Des pièces de monnaie canadiennes n’ont pas servi à espionner

Presse Canadienne

dimanche 14 janvier 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Il semble finalement qu’il n’y ait aucun risque que vos pièces de monnaie vous espionnent.

Un agence de la défense du gouvernement américain est soudainement revenue, cette semaine, sur son affirmation voulant que des pièces de monnaie canadiennes comportant de minuscules émetteurs aient été remises à leur insu à au moins trois travailleurs américains de passage au Canada.

Des Canadiens ont commencé à examiner soigneusement leurs huards après que le Defense Security Service, dont le siège est situé en Virginie, eut avancé que des pièces trafiquées constituaient un nouvel outil de vol de technologie militaire américaine sensible.

"En au moins trois occasions distinctes entre octobre 2005 et janvier 2006, des employés de contractants de la défense ont découvert des systèmes de transmission de fréquence de radio dans des pièces de monnaie canadiennes placées sur eux-mêmes", a écrit le service de contre-espionnage dans son rapport annuel pour 2006.

Il n’a pas été précisé, dans le document, quelles pièces étaient utilisées, et une représentante de l’agence a affirmé que les détails sur cette affaire relevaient du secret défense.

Des spécialistes de l’espionnage ont avancé que les émetteurs miniatures des pièces soi-disant trafiquées servaient possiblement à suivre les déplacements d’employés du secteur de la défense.

Dans un communiqué émis sur son site Web, vendredi, le Defense Security Service a indiqué que ces allégations reposaient sur un rapport lui ayant été remis. L’agence a ajouté qu’il avait par la suite été démontré qu’elles étaient sans fondement.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :