samedi 21 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > La Défense nationale piratée

La Défense nationale piratée

Dhnet.be

lundi 15 janvier 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Le site Internet a été victime d’un piratage par des nationalistes turcs

Inaccessible hier après midi, le site de la Défense nationale avait fait l’objet, plus tôt dans la journée, d’un piratage par un groupe de nationalistes turcs se déclarant "petits-enfants de l’Empire ottoman" .

Les utilisateurs qui ont essayé de se connecter au site en matinée sont en effet tombés sur une inhabituelle page d’accueil affirmant "Hacked by VolTigoRe - Turk Forcers" . La mention a toutefois disparu assez rapidement, et le site "devrait revenir en ligne le plus vite possible", a commenté un officier de permanence. Les pirates étaient parvenus à remplacer la page d’accueil originale du site pour y présenter, dans un anglais approximatif, les raisons de leur méfait. Défenseurs de l’islam, et se prétendant "petits-enfants de l’Em pire ottoman", ils se sont livrés à une forme de négationnisme du génocide turc, commis entre 1915 et 1917. Ils y expliquaient en substance que les Turcs n’avaient rien fait d’autre que se défendre contre les Arméniens qui "avaient tué beaucoup de Turcs".

Ils y développaient également leur thèse selon laquelle "il n’y a pas de problème kurde en Turquie" , tout en se montrant très sévères à l’égard du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), qu’ils accusent d’être un mouvement terroriste soutenu de l’extérieur.

Ardents nationalistes, ils mettaient aussi en garde quiconque aurait l’intention de s’en prendre à leurs soldats, leur police et leurs Premiers ministres, les menaçant de "ne jamais cesser de pirater vos sites Internet si vous faites des erreurs à propos de la Turquie" .

La Défense a décidé de porter plainte, même si elle a souligné que ce site (www.mil.be), géré par la direction générale Image et Relations publiques (DG-IRP) du ministère, ne contenait "aucune donnée confidentielle" , étant surtout la vitrine de l’armée sur la Toile.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :