jeudi 14 décembre 2017

Accueil du site > Défense > International > Le site de la Défense à nouveau accessible

Le site de la Défense à nouveau accessible

Belga

mardi 16 janvier 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Le site internet du ministère de la Défense piraté dimanche, apparemment par un groupe de nationalistes turcs se faisant appeler les "petits-enfants de l’Empire ottoman", était à nouveau en ligne mardi après-midi.

Le site www.mil.be n’était plus accessible depuis dimanche, après avoir été la cible d’un pirate à 11h30, indiquent les responsables du site sur sa page d’accueil. "Un site officiel comme le nôtre est tentant pour les pirates du virtuel tout comme ceux d’autres institutions. Chaque semaine, nous décelons des milliers de tentatives d’intrusions", selon l’article publié en "homepage". Et d’ajouter que la sécurité absolue n’existe pas, "surtout dans le monde mouvant de l’Internet", et ce "même si nous cherchons toujours à limiter le risque en tenant compte de l’équilibre nécessaire entre la convivialité de l’utilisation du site et la sécurité".

Le site était à nouveau accessible mardi, peu après midi, soit environ 48 heures après le piratage, a confirmé une porte-parole du ministère de la Défense, Ingrid Baeck. Il a fallu un petit temps pour trouver où se trouvait la faille. Celle-ci a été réparée et les systèmes de sécurité ont été renforcés en collaboration avec la firme civile qui s’occupe du firewall (pare-feu ; NDLR), a-t-elle expliqué. Des tests ont ensuite été effectués suivant plusieurs scénarios afin de vérifier l’intégrité du site. Les responsables de mil.be, qui s’excusent auprès des internautes pour les désagréments engendrés, rappellent en outre que le site est destiné à l’information externe et ne contient aucune donnée confidentielle.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :