samedi 21 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Howard Hunt, l’homme du Watergate, est mort

Howard Hunt, l’homme du Watergate, est mort

Lalibre.be

mercredi 24 janvier 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Décès de E. Howard Hunt, ancien espion et "artisan" du Watergate

E. Howard Hunt, qui avait orchestré en 1972 le cambriolage de l’immeuble Watergate, siège à cette époque du Parti démocrate américain, est décédé à Miami, rapportent mercredi plusieurs médias. L’affaire du Watergate avait entraîné la démission du président républicain Richard Nixon en 1974.

Hunt est devenu un influent collaborateur de la Maison Blanche en 1970, après avoir quitté la CIA. Il allait mettre à la disposition du président Nixon toute son expérience d’espion acquise au cours des années passées au sein de l’Agence de renseignement. Nixon était alors déterminé à mettre un terme aux fuites qui émanaient de son administration vers les médias et vers ses opposants politiques. Selon les médias, Hunt est décédé d’une pneumonie dans un hôpital de Miami, des suites d’une pneumonie. Avec l’aide de G. Gordon Liddy, Hunt avait mis sur pied une équipe d’agents, plus connus sous l’appellation de "plombiers", qui allaient être chargés de commettre, lors de la campagne présidentielle de 1972, un cambriolage dans l’immeuble Watergate, qui abritait à cette époque le siège du Parti démocrate. Leur mission : rechercher des preuves que le leader cubain Fidel Castro avait contribué financièrement à la campagne de son challenger démocrate, George McGovern.

Les "plombiers" avaient été pris en flagrant délit et Hunt, connu pour ses positions farouchement anti-communistes, avait été arrêté et inculpé pour son implication directe dans l’organisation de la tentative de cambriolage. Les révélations selon lesquelles Nixon avait tenté d’étouffer le rôle de la Maison Blanche dans cette affaire allait contraindre le président à la démission en 1974, dans ce qui restera sans doute le dénouement du plus grand scandale politique de l’histoire des Etats-Unis. Hunt quant à lui allait purger une peine de 33 mois de prison.

Hunt, vétéran de la seconde Guerre mondiale, avait rejoint l’OSS, l’ancêtre de l’actuelle CIA. En tant qu’agent opérant sous couvert pour le compte de la Central Intelligence Agency, il a notamment préparé le coup d’état visant à renverser, en 1954, le président - de gauche - du Guatemala, Jacobo Arbenz.

Parmi ses autres faits d’armes, figure surtout le célébre épisode de la Baie des Cochons, qu’il a orchestré en 1961 dans le but de renverser Fidel Castro. Le fiasco de cette opération avait donné lieu à une profonde crise politique internationale, qui allait mener le monde à deux doigts d’une nouvelle guerre mondiale.

Le nom de Hunt avait été cité lors de l’enquête sur l’assassinat du Président Kennedy, en 1963. Certaines théories suggéraient que Hunt était impliqué dans la préparation de l’asssinat de Kennedy, dont il aurait souhaité la mort parce que celui-ci n’avait pas pleinement soutenu le débarquement des troupes américaines à Cuba. Hunt a toujours fermement nié avoir eu le moindre rôle dans la mort du 35e président des Etats-Unis.

Les mémoires de E. Howard Hunt, intitulées "American Spy : My Secret History in the CIA, Watergate and Beyond", devraient être publiées au mois d’avril. Hunt était l’auteur de plusieurs dizaines de livres, essentiellement des romans d’espionnage.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :

1 Message

  • il est evident que hunt a ete l homme des op noires (arbentz, baie des cochons,cuba,
    water gate, et plein d autres , ,,,)concernant jfk il n est pas impossible qu il y fut
    mele de pres , la photo des tramps pris le 22:11:63 est certainement une preuve comme
    quoi hunt etait a dallas ce jour la , bush pere y etait , nixon aussi, cabell (maire de dallas) et frere de cabell de la cia vire par jfk . ces hommes etait presents.
    concernant les assassins eux memes ; la mafia a eu tot fait de recruter des hommes de
    main a elle si possibles eloignes des groupes usa mais pas trop , lucien sarti le corse est
    peut etre l un d eux , a voir , les petroliers texans ,tjrs le petrole , etaient certainement dans le coup aussi mais en financier du coup d etat, seul hic ; le chronos ,tippit , les rdv ubuesques
    au theatre de dallas , a. zappruder,les morts temoins en 1 an et les "crises cardiaques",
    faux suicides et j en passe . LES CUBAINS anti castristes et/ou double spy ; bref une
    vraie mare au diable au sens propre du terme .peu glorieux le hunt ,le mal personnifie au
    pays des puritains evangeliste , usa docteur jekyll et mr hyde comme d hab . h comme hate ?