dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > France > Les missions des renseignements généraux ont évolué

Les missions des renseignements généraux ont évolué

Piotr Smolar, le Monde

jeudi 25 janvier 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Les Renseignements généraux (RG) emploient près de 4 000 fonctionnaires à la direction centrale, à la Préfecture de police de Paris et dans les directions départementales. Ils sont placés sous l’autorité du directeur général de la police et, en régions, des préfets.

Les missions des RG ont beaucoup évolué. Autrefois, ils étaient un instrument d’espionnage et de pression aux mains du pouvoir politique, permettant de suivre les activités de partis ou d’organisations d’opposition. En 1994, la présence d’un policier au conseil national du PS a provoqué l’abandon du suivi des partis. En 2002, M.Sarkozy a tiré un trait sur les notes blanches. En 2004, les RG ont abandonné les prévisions électorales, se concentrant sur l’antiterrorisme, les violences urbaines et les groupes à risque..

Une nouvelle étape dans cette mutation aura lieu en mai. Les fonctionnaires de la DCRG emménageront dans de nouveaux locaux à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), qu’ils partageront avec la sous-direction du terrorisme (de la direction centrale de la police judiciaire) et la Direction de la surveillance du territoire (DST).


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :