mardi 12 décembre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Neuf terroristes présumés arrêtés en Grande-Bretagne

Neuf terroristes présumés arrêtés en Grande-Bretagne

Le Monde, avec AFP

mercredi 31 janvier 2007, sélectionné par Spyworld

logo

La police britannique a arrêté neuf personnes soupçonnées d’avoir fomenté un complot terroriste à Birmingham mercredi 31 janvier dans la matinée. Des sources sécuritaires ont indiqué à la BBC que cette opération visait à déjouer l’enlèvement d’un soldat britannique de confession musulmane. Une information non confirmée par la police et le Home Office. Selon ces mêmes sources, il ne se serait pas agi d’un attentat de masse, mais l’attaque aurait tout de même marqué "une approche différente du terrorisme au Royaume-Uni".

La chaîne de télévision Sky News a, de son côté, affirmé que l’enlèvement de ce soldat était prévu dans les prochains jours et que, sur le modèle des actions commises en Irak, la cible, un jeune homme qui a été identifié et placé sous protection, devait être torturée, décapitée, sa mise à mort filmée et ensuite diffusée sur Internet.

"LA COMMUNAUTÉ MUSULMANE CHOQUÉE ET INQUIÈTE"

L’enquête, qui aurait duré six mois, a impliqué la police et le MI5, les services de renseignement britanniques. Les suspects ont été arrêtés dans le cadre d’une opération antiterroriste qualifiée de "majeure" par le ministère de l’intérieur. Ils sont suspectés "d’avoir ordonné, préparé ou organisé des actes de terrorisme", selon la police. La BBC, pour sa part, indique que "ces arrestations ont été justifiées par des informations issues des services secrets, qui pourraient être fausses".

Ansar Ali Khan, conseiller municipal travailliste de Birmingham, a précisé que les personnes interpellées étaient britanniques, d’origine pakistanaise. Les arrestations ont eu lieu vers 4 heures, heure locale (5 heures à Paris) dans plusieurs quartiers de l’est de Birmingham, la seconde ville du pays, qui recense une importante communauté musulmane. "Ma priorité est de conserver la paix et le calme (...). La communauté est choquée et inquiète parce que c’est très soudain", a-t-il ajouté.

Le ministre de l’intérieur, John Reid, est régulièrement tenu au courant de l’évolution de cette "opération majeure", "menée à l’échelle nationale", a indiqué son ministère. Le niveau d’alerte terroriste est actuellement qualifié par les services du MI5 de "grave", le deuxième sur une échelle de cinq, indiquant qu’un attentat est "très probable"

JPEG - 14.2 ko

La police britannique a effectué des descentes dans plusieurs lieux de Birmingham avant d’arrêter huit personnes, le 31 janvier. - AFP/PAUL ELLIS


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :