vendredi 15 décembre 2017

Accueil du site > Défense > France > La DGA va se doter d’un démonstrateur de liaison de données tactiques (...)

La DGA va se doter d’un démonstrateur de liaison de données tactiques L22

DGA, Ministère de la Défense

vendredi 9 février 2007, sélectionné par Spyworld

logo

La DGA a choisi Atos Origin pour la définition et la réalisation d’un démonstrateur de liaison de données tactiques L22. Cette technologie innovante permet d’accroître l’interopérabilité des moyens de communication entre les armées de terre, de l’air et la marine. Sept pays à fort potentiel militaire sont engagés dans les travaux de recherche et de l’intégration de ce nouveau réseau au sein des forces armées interalliées. Grâce à ce premier contrat significatif signé par la DGA, Atos Origin se place au premier rang des fournisseurs de la L22.

« Atos Origin a participé pendant quatre ans aux travaux du consortium sous la responsabilité du NILE Project Management Office (1). L’expertise opérationnelle et technique acquise durant cette période est une preuve de la connaissance d’Atos Origin de ce type de système. Il était donc tout à fait légitime de confier à Atos Origin la réalisation et le développement de la composante de communication et de contrôle des futurs outils afin d’assurer la conformité des travaux fournis », explique Michel Sandoz, responsable de l’opération d’ensemble liaisons de données tactiques de la DGA.

La DGA a décidé de se doter d’un démonstrateur de liaison de données tactiques L22, développée dans le cadre du programme international NILE. Ce système est conçu pour l’échange d’informations tactiques telles que les positions des forces armées, les directions et les vitesses des pistes amies ou ennemies ou les ordres de tir, entre les plates-formes militaires (les bâtiments de surface, les sous-marins, les aéronefs, les centres au sol) évoluant sur le champ de bataille. Ce partage d’information à tous les niveaux de commandement permet de représenter, en temps réel, l’évolution d’une situation tactique globale du théâtre des opérations à toutes les composantes d’une force armée. L’intégration de ces moyens modernes de communication contribue à assurer le succès des actions menées.

Dans ce contexte, Atos Origin fournira en dix-neuf mois l’outil de démonstration qui servira à présenter aux opérationnels les avantages liés à l’emploi de ce nouveau réseau dédié à accroître l’efficacité militaire. Le démonstrateur sera constitué de trois systèmes prototypes dont un aérotransportable, associés aux différents usages permettant d’améliorer l’exactitude et la fluidité des informations échangées. L’outil comprendra la chaîne complète de la liaison 22, composée d’un certain nombre d’équipements (processeur tactique, système de communication, modem, routeur, radio, antenne) et des logiciels associés. L’architecture ouverte et modulaire du démonstrateur ainsi que la spécificité de ses constituants donneront la possibilité d’en extraire un élément pour un usage partiel de ses fonctionnalités. Atos Origin assurera les développements, les contrôles de conformité aux normes (2) et l’interopérabilité des différents systèmes pour une mise en œuvre optimale des réseaux de données tactiques.

« Ce projet positionne Atos Origin comme acteur de premier rang sur le marché international des LDTs, puisque la liaison 22 deviendra à terme le pivot de futurs systèmes de liaisons de données tactiques multimédias communs envisagés à l’horizon 2015. Nous sommes fiers de participer activement au développement de compétences de la France dans ce domaine et de contribuer à la modernisation des moyens de communication au sein des armées. Ces travaux placent la France dans le peloton de tête des pays membres du programme NILE et confirment la position d’Atos Origin en tant que l’un des leaders du secteur au niveau mondial », déclare Hervé de Colnet, directeur du marché secteur public chez Atos Origin.

(1) Le programme international Nato Improved Link Eleven (NILE) est mené en coopération avec les Etats-Unis, le Royaume-Uni, le Canada, l’Allemagne, la France, l’Espagne et l’Italie. Ce programme a pour objectif de concevoir et de développer les principaux éléments de la liaison 22.

(2) La mise en place de ce type de systèmes répond aux normes de télécommunications de l’OTAN.

- DGA chooses Atos Origin to design and build new-generation L22 tactical data link demonstrator


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :