mardi 12 décembre 2017

Accueil du site > Défense > International > La Russie propose de conclure un traité sur la prévention de la (...)

La Russie propose de conclure un traité sur la prévention de la militarisation de l’espace

RIA Novosti

samedi 10 février 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Le président russe, Vladimir Poutine, a commencé son discours devant la conférence de Munich sur la sécurité en remerciant ceux qui l’avaient invité à y prendre part.

"Le format de la Conférence me permet d’éviter les formules de politesse superflues et de recourir aux clichés diplomatiques agréables à l’oreille mais vides", a dit Vladimir Poutine.

"Le format de la conférence me permet de dire ce que je pense sur les problèmes de la sécurité internationale et si mes jugements vous semblent superflus ou imprécis, je vous demande de ne pas m’en vouloir. Ce n’est qu’une conférence et j’espère que dans deux ou trois minutes monsieur Teltschik n’allumera pas la lampe rouge", a dit le président.

Précédemment, le ministre italien de la Défense avait prononcé un discours programmatique. Après avoir écouté sa longue intervention, Horst Teltschik, l’organisateur de la conférence, avait attiré l’assistance sur le petit feu tricolore qui se trouvait devant lui et dit que lorsqu’il serait au rouge cela voudrait dire que l’orateur devrait mettre un terme à son intervention.

Dans son discours le chef de l’Etat russe a abordé plusieurs sujets. Il a notamment indiqué que ce qui se passait actuellement dans le monde était une conséquence des tentatives faites pour implanter la conception du monde unipolaire.

"De nos jours nous assistons à une utilisation quasi effrénée du mille dans les affaires internationales, de la force militaire, de la force, qui plongent le monde dans une succession de conflits. Finalement les forces manquent pour régler globalement chacun d’entre eux".

"Les guerres, les conflits locaux et régionaux se multiplient. Les victimes qu’ils font sont toujours plus nombreuses", a-t-il souligné.

Vladimir Poutine a annoncé que la Russie avait préparé un projet de traité international sur la prévention du déploiement d’armes dans l’espace. "Il sera prochainement adressé aux partenaires en qualité de proposition officielle. Mettons-nous au travail ensemble", a dit le chef de l’Etat russe.

A propos de l’élargissement de l’OTAN, Vladimir Poutine a dit qu’il n’avait rien à voir avec la modernisation de l’organisation.

"C’est évident que l’élargissement de l’OTAN n’a aucun rapport avec la modernisation de l’alliance ni avec le maintien de la sécurité en Europe. Au contraire, c’est un facteur de provocation qui abaisse le niveau de la confiance réciproque".


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :